La sédentarité nous nuit ! Et la nuit, pour plusieurs implique de dormir.   C’est ainsi qu’au mois de mars,  la pandémie mondiale liée à la Covid-19 a imposé un temps d’arrêt, un endormissement momentané de tous les pans de la société. Dans l’ensemble de la population, mais particulièrement chez les personnes vieillissantes, ce temps d’isolation a pu faire des dommages tant sur le plan physique que mental. Pour bien saisir les enjeux, il faut réaliser que la sédentarité nuit, alors que l’exercice profite, et ce, davantage chez les personnes âgées.

Avec le déconfinement (mot qui était rarement utilisé)  l’un des meilleurs revitalisants présentement consiste tout simplement à prendre une marche et à pratiquer le sourire derrière son masque tout en offrant notre plus sympathique bonjour!  Vous pourrez dès lors constater à  quel point un sourire et un bonjour ont, plus que jamais, un effet positif sur votre entourage. Comme sur les balcons en Italie, les gens ont gardé espoir : « Notre sourire est un cadeau que l’on donne aux autres! »

Le besoin essentiel  de prendre de l’air, de bouger et de visiter ses proches est primordial.  Que ce soit à pied, en vélo, en fauteuil roulant, en marchette ou simplement en se balançant sur une balançoire en écoutant les oiseaux.  Toute petite bouffée d’air remonte le moral.

Dans le cadre de mon travail, la fille d’une cliente me confiait justement : « je suis en train de perdre ma mère  hospitalisée! Avant les fêtes elle marchait et travaillait. L’hospitalisation en février se déroulait bien. Mais, étant donné que je ne pouvais plus être auprès d’elle depuis le mois de mars, en raison des restrictions imposées par le gouvernement, je ne peux plus prendre soin de ma mère et c’est en train de la faire mourir! Lorsqu’il n’y a plus d’espoir, confiné au lit, en manque d’exercice, en manque de motivation et isolé de leurs proches, malgré de bons soins médicaux, la condition des personnes âgées se détériore au point de se laisser aller et souhaiter que la mort vienne les chercher.

 À tous ceux qui ont la possibilité d’aller marcher à l’extérieur, d’observer les feuilles pousser dans les arbres, de s’émerveiller devant la floraison des fleurs, de sourire à son voisin ou à un inconnu , le printemps est là et n’attends que vous et votre joie de vivre enfin le déconfinement!  Bien que la peur des gens paralyse encore les sorties extérieures pourtant si bénéfiques pour nos aînés, il est grand temps d’influencer positivement notre environnement en affichant notre plus radieux sourire.  Allez-y!  Respectez les consignes de sécurité, mais propagez allégrement  votre bonne humeur printanière!

Manon Savoie 514 647 2753

http://www.serviceshuma.com