Bonjour

Enfin la fin de la traversée de la France, que vous pourrez toujours faire en voiture, en train, en autocars, en vélo et/ou à pieds.

Je voudrais préciser que cette traversée ne représente qu’un mince pourcentage des beautés touristiques et historiques qu’offre la France. Pour les références historiques et parfois touristiques je me suis documentée auprès des Offices de Tourisme et des sites officiels des régions.

Pour cette nouvelle invitation au voyage, je vais à nouveau vous faire découvrir la France de long en large en vous présentant des sites touristiques classiques et traditionnels, mais aussi en traversant parfois des lieux insolites, des chemins de traverse, et également par les papilles en vous présentant les spécialités culinaires, les vins et boissons des différentes régions,  entrant parfois dans des bistrots particuliers.

Je vous laisserai juge de vos hébergements et moyens de transports, sachant que la France offre une grande variété de possibilités.

Pour l’hébergement classique entre :

– les hôtels, les Airbnb, les locations, les maisons d’hôtes, les camping-cars, les campings, etc…

Et pour les hébergements insolites :

– Cabanes dans les bois

– Roulottes

– Bulles

– Yourte

– Tipi

– Tente suspendue

– Péniche

– Maison troglodyte

– etc…

En ce qui concerne les transports, le réseau ferré français reste encore l’un des meilleurs de l’Europe avec des forfaits spécifiques et peu onéreux. Auquel s’ajoute maintenant un réseau développé d’autocars, le covoiturage, locations de voitures, location de vélos, et si vous le préférez… la marche à pied avec sac à dos!

Comme je vous l’expliquais la France touristique est scindée en deux parties :

– Les régions au nord de la Loire

et

– Les régions au sud de la Loire…

Voici donc ci-dessous les régions localisées au sud de la Loire que je vais essayer de vous faire découvrir le mieux possible.

La BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ (frontalière avec la Suisse)

RHÔNE-ALPES (frontalier avec la Suisse et l’Italie)

L’AUVERGNE

Le LIMOUSIN

POITOU – CHARENTS

La NOUVELLE AQUITAINE (frontalière avecl’Espagne)

MIDI PYRÉNNÉES (frontalière avec l’Espagne & Andorre)

LANGUEDOC – ROUSSILLON

La PROVENCE – ALPES- CÔTE D’AZUR (frontalière avec l’Espagne, Monaco, l’Italie)

La CORSE (En méditerranée 

Pour simplifier la traversée et surtout pour mieux avoir le sens de l’orientation, nous commencerons ce voyage à travers la France, en regardant la carte et en prenant les régions de droite à gauche, au Sud de la Loire, soit depuis les régions frontalières avec les pays d’Europe pour aller vers l’ouest retrouver Mer et Océan.

Je reprends donc ce voyage dans la partie basse de la Franche Comté et du Jura, région proche de la frontière suisse. 

FRANCHE COMTÉ & JURA

Baume-les-Messieurs

Situé dans un cirque aux confins de trois vallées, Baume-les-Messieurs présente ses maisons autour d’une abbaye bénédictine, abritant l’un des plus grands retables polychromes, d’art roman jurassien, d’Europe. 

À visiter

Grotte de Baume les Messieurs

Situées à 120 m sous terre, les grottes de Baume-les-Messieurs, de1 km de galeries, s’ouvrent sur une entrée de 70 m, telle une véritable nef d’église. Une rivière et un lac souterrains y accueillent des chauves-souris et des crevettes aveugles.

Les Cascades des Tufs

Au cœur du Jura, séparées par une distance de quelques kilomètres, les cascades des tufs à Baume-les-Messieurs et Planches-près-d’Arbois offrent un spectacle féerique. Plusieurs chutes d’eau forment chacune des cascades.

Menetrux en Joux – Jura 

Pays des Lacs et Petites Montagnes

La vallée du Hérisson est un des plus grands sites naturels de Franche-Comté !
Avec 31 cascades, cela en fait le plus grand ensemble de cascades de France.

Mâcon

Entourée par les vignobles du Mâconnais, la plaine dans laquelle se trouve Mâcon est coincée entre le Massif du Jura et le Massif Central.

La richesse urbaine et architecturale de Mâcon, ses musées ses sites historiques & archéologiques, témoignent d’une histoire chargée de rencontres.

À visiter

Élise Saint-Pierre

Au XIXe siècle, l’église Saint-Pierre, de style roman, vit le jour dans les années 1860 dans le quartier de l’Hôtel de Ville. A voir à l’intérieur : Trois œuvres classées

« Monuments Historiques ».

Maison de Bois

Construite entre 1490 et 1510, la Maison de Bois est sans doute la plus ancienne maison de Mâcon, et très certainement la plus célèbre.

Musées des Ursulines

Cet ancien couvent d’Ursulines a été construit vers 1675. Il fut d’abord utilisé afin que les religieuses puissent éduquer des jeunes filles de la noblesse et de la bourgeoisie. Puis après la Révolution, il sera successivement utilisé comme maison d’arrêt en 1793,,caserne militaire (1796-1929), et « Maison du peuple », avant d’accueillir en 1968 le Musée des Ursulines.

Site archéologique de Saint-Clément

De récentes fouilles permettent de suivre les transformations de cette église située dans l’ancien bourg de Saint-Clément.

Vieux Saint Vincent

Voisins de l’ancien oppidum de Mâcon, les deux tours et le porche d’entrée constituent les seuls vestiges de l’ancienne cathédrale dont le tympan roman est exceptionnel.

RHÔNE-ALPES

Chambéry ou la « Cité des Ducs »

Chambéry est un site naturel unique, situé entre différentes vallées alpines, le lac du Bourget, plus grand lac naturel de France, et deux parcs régionaux et  entourée par les montagnes du massif des Bauges et de la Chartreuse.

Jean-Jacques Rousseau y a écrit la Déclaration des Droits de l’Homme lorsqu’il y vivait.

À visiter

La place des Éléphants

La fontaine des Éléphants fut érigée en hommage au Général-Comte Benoit de Boigne (1751-1830). Ce monument, est surnommé les « 4 sans culs » car on ne voit que la moitié avant des éléphants.

Le Château des Ducs de Savoie

Le Château de Chambéry est un ensemble de forteresse, palais princier et emblème du pouvoir des Comtes et Ducs de Savoie.

Dans l’aile médiévale, les salles de l’ancienne Chambre des Comptes présentent l’histoire du château et de la Maison de Savoie.

De la cour intérieure se dévoilent la Sainte Chapelle, qui abrita le Saint Suaire entre 1502 à 1578,et la Tour Trésorerie.

Dans la Tour Yolande est installée Le Grand Carillon de Chambéry, l’un des plus grands au monde avec ses 70 cloches.

À admirer les remarquables vitraux du XVIe siècle et le trompe-l’œil saisissant de réalisme.

La Cathédrale Saint François de Sales

Est un ancienne église des Franciscains, devenue cathédrale fin XVIIIe siècle. Son grand orgue romantique est l’un des plus importants en Auvergne-Rhône-Alpes,  fut réalisé en 1847 par Augustin Zeiger, et est classé Monument Historique depuis 1988.

Le Musée des Beaux-Arts

Le bâtiment qui abrite le musée fut une halle aux grains à l’époque médiévale, puis un musée-bibliothèque au XIXe siècle.

La Rotonde ferroviaire

Chef-d’œuvre d’architecture métallique de type Eiffel du début du XXe siècle.

Une partie du bâtiment a été dédiée à un centre d’interprétation qui présente plusieurs locomotives électriques et wagons historiques.

La Maison des Charmettes

C’est aux Charmettes que Jean Jacques Rousseau dit avoir découvert la botanique et son amour de la nature. En 1993, le jardin, le verger et les vignes de la propriété ont été réaménagés, dans l’esprit du XVIIIe siècle, avec plus de 80 espèces de plantes médicinales, condimentaires, ornementales ou potagères connues ou oubliées.

La Croix du Nivolet

Sur un belvédère  visible depuis n’importe quel point de Chambéry, cette croix monumentale fut érigée pour la première fois en 1861.

Annecy, la Venise des Alpes

Annecy est la ville qui a obtenu le label de Villes et Pays d’art et d’Histoire.

Les activités touristiques sont tournées vers les sports et loisirs liés au lac mais aussi à la montagne.

À visiter

– Le château du comte de Savoie

– Son lac aux eaux bleu-vert et ses canaux qui parcourent la vieille ville, et lui ont

donné le surnom de « Venise des Alpes » ..

Elle fut également surnommée la  « Rome des Alpes » car la vie religieuse annécienne fut très fructueuse depuis le Moyen Âge..

– Les rues piétonnes (rue Sainte Claire, rue Carnot, rue Royale)

– Les vieilles prisons

Chamonix, capitale mondiale de l’alpinisme

Capitale mondiale de l’alpinisme, c’est à Chamonix que naissent les guides et le secourisme de montagne.

Chamonix, côté village.est une station de villégiature à la jonction de la France, de la Suisse et de l’Italie. Située au pied du Mont-Blanc on y découvre le sommet le plus haut des Alpes : le Mont Blanc, qui culmine à 4 810 mètres.

À visiter

– L’Église Saint Michel et son orgue datant de 1709.

– La Statue de Jacques Balmat d’Horace-Bénédict de Saussure (fondateur de

l’alpinisme) et de Michel Paccard (médecin botanisme, premier à avoir gravit le

Mont-Blanc).

– Le Musée Alpin retraçant l’histoire de l’alpinisme et de la vallée

– Le Musée des cristaux

La Mer de Glace

La Mer de Glace est le glacier le plus grand de France (7 km de long et 200 m d’épaisseur). avec la grotte de glace taillée à main d’homme.

Restos insolites

Le Châlet de la Marine

Au bord des pistes, à 2 400 mètres d’altitude, voici le Chalet de la Marine, un restaurant qui mêle montagne et mer. La mer est en réalité un petit lac de la Tête Ronde en contrebas de ce chalet en bois, situé à Val Thorens en Savoie.

Bourg-en-Bresse

Ville reconnue pour son « Poulet ».

À visiter

Monastère Royal de Brou

Le monastère royal de Brou, un chef-d’œuvre de l’art gothique du XVIè siècle, est un complexe religieux. Ses bâtiments monastiques abritent le musée municipal de Bourg-en-Bresse.

Co-Cathédrale Notre-Dame de l’Annonciation

La Co-Cathédrale Notre-Dame de l’Annonciation de Bourg-en-Bresse est classée au titre des monuments historiques .

Porte des Jacobins

La Porte des Jacobins est un monument faisant initialement partie de l’ancien couvent des Jacobins.

Parc Botanique de la Teyssonniere

Le parc botanique de la Teyssonnière (15 hectares) a été conçu à la fin du XVIIIᵉ siècle par Charles Agricole Nestor de La Teyssonnière.

Lyon

Lyon est une ville incontournable, avec ses 2000 ans d’Histoire, son amphithéâtre romain des Trois Gaules, l’Architecture médiévale et Renaissance du Vieux Lyon et la modernité du quartier de la Confluence sur la Presqu’île.

Lyon, avec son Musée Lumière de style Art Nouveau, revendique sa place de berceau du cinéma.

La ville est renommée à travers la France pour sa gastronomie et ses « bouchons », restaurants traditionnels.

À visiter

Vieux Lyon

Le Vieux Lyon est le quartier médiéval et Renaissance de Lyon.

La Basilique Notre Dame de Fourvière

La Basilique Notre-Dame de Fourvière (fin du XIXè siècle) surplombe la ville de Lyon sur la colline, et offre une vue panoramique imprenable.

Cathédrale Saint-Jean-Baptiste

La Cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Lyon de style gothique flamboyant, est le siège épiscopal de l’archidiocèse de Lyon. Elle a rang de cathédrale et de primatiale : l’Archevêque de Lyon a le titre de Primat des Gaules.

Musée des Beaux-Arts

Le Musée des Beaux-Arts, installé dans un couvent du XVIIe siècle,  est un musée municipal situé sur la place des Terreaux à Lyon dans l’abbaye de Saint-Pierre-les-Nonnains, plus connu sous le nom de Palais Saint-Pierre.

Lugdunum – Musée & Théâtres romains

Lugdunum, anciennement musée gallo-romain, est un musée archéologique. Avec son théâtre antique de Lugdunum qui est l’un des principaux monuments romains à Lyon.

Amphithéâtre des Trois Gaules

L’amphithéâtre des Trois Gaules de Lugdunum est un élément du sanctuaire fédéral des Trois Gaules dédié au culte de Rome et d’Auguste.. Les vestiges de l’amphithéâtre font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 27 novembre 1961.

Musée des Confluences

Le musée des Confluences est un musée d’histoire naturelle, d’anthropologie, des sociétés et des civilisations

Le Musée des Tissus et des Arts Décoratifs

Le Musée des Tissus et le musée des Arts décoratifs possèdent notamment l’une des plus importantes collections mondiales de tissus et de textiles.

Café insolite

Le Café perché

Dans ce café situé au cœur de l’espace de détente et loisir Azium à Lyon, on pourra se restaurer en admirant les acrobaties des grimpeurs venus défier le mur d’escalade et le parcours « aventure ».

Restos insolites

La Ferme de Victorine – Rhône-Alpes

Si vous souhaitez manger face à une étable en regardant les vaches, la Ferme de Victorine (ancienne épicerie-bar) est le restaurant idéal pour vous !

Les spécialités de la maison sont la Fondue au pétillant de Savoie, la Brasérade cuite au feu de bois ainsi que le Gigot d’agneau en deux cuissons à l’ail des ours, noix rosée et confit en Parmentier de Polenta

Lieux insolites

Les grottes de la Balme

À quelques 40 minutes de Lyon, les Grottes de la Balme regroupent des labyrinthes, de petits bassins, un lac souterrain, des stalactites et stalagmites, et…pas moins de 22 espèces de chauves-souris.

Le Palais Idéal du Facteur Cheval – Hauterives-Drôme

Le nom est lui-même un peu étrange. Le site l’est encore davantage, puisqu’ il représente un palais de sculptures d’animaux, de cascades, de temples et d’impressionnants géants.

Situé à Hauterives, le Palais Idéal du Facteur Cheval est une création gigantesque, de Ferdinand Cheval, un facteur ayant consacré 33 années de sa vie pour réaliser cet ensemble incroyable.

Montélimar

Vous pourrez voir la maison d’Emile Loubet, maire de Montélimar devenu Président de la République de 1899 à 1906. qui imposa la séparation de l’Église et de l’État en France.

Son penchant pour le nougat fit que Montélimar devint la capitale du nougat.

L’histoire du nougat de Montélimar…

Le nougat de Montélimar, gourmandise provençale, par excellence, fait partie des treize desserts traditionnellement proposés sur la table du Noël provençal.

En réalité, les premières recettes de nougat blanc proviennent d’un livre arabe de Bagdad du Xème siècle. Le nougat s’appelle alors nãtif. L’une de ces recettes indique que le nãtif est originaire d’Harran, une ville située entre Urfa au sud de la Turquie actuelle et Alep en Syrie actuelle. Les phéniciens en propagèrent la recette jusqu’en Turquie, et plus au nord jusqu’aux rivages de la Grèce, de l’Italie, de l’Espagne.

À visiter

Château de Montélimar

Art et événements dans un château du XIIe une forteresse romane accueillant expositions temporaires d’art contemporain et événements culturels.

Palais des Bonbons et du Nougat

Ce musée est dédié aux bonbons et pièces en sucre.

Musée Européen de l’Aviation de Chasse

Le Musée Européen de l’Aviation de Chasse présente des avions de chasse et des aéronefs de l’aviation civile.

L’AUVERGNE

Avec son célèbre puy de Dôme (atteignant 1 465 m) et le puy de Sancy, le point culminant du Massif Central (1 886 m d’altitude), la chaîne des Puys et ses plus de 80 volcans est candidate au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Clermond-Ferrand

Clermont-Ferrand est une ville universitaire à proximité de la chaîne montagneuse des Puys.

À visiter

Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption

Notre-Dame de l’Assomption est une Cathédrale Gothique située à Clermont-Ferrand,  bâtie à partir de pierre de lave. Elle a été édifiée à partir de 1262 au centre de la ville de Clermont, la capitale historique de l’Auvergne.

Basilique Notre-Dame du Port

La Basilique Notre-Dame-du-Port est une église collégiale de style roman, arborant des mosaïques.. Du Xᵉ siècle à la Révolution, elle fut desservie par une communauté de chanoines, sécularisés dès avant le XIIIᵉ siècle.

Place de Jaude

La place de Jaude est la place la plus importante et la plus connue de Clermont-Ferrand, où l’on peut voir, depuis 1903, la statue équestre de Vercingétorix.

Deux statues se dressent sur la place : Le Général Desaix de Nanteuil et le Vercingétorix de Bartholdi.

L’église Saint-Pierre-des-Minimes

Elle a été construite au XVIIe siècle dans un style jésuite et couronnée d’un dôme au XIXe siècle. Le théâtre est érigé aussi au XIXe siècle, à partir d’une ancienne halle aux toiles.

 L’Aventure Michelin

Naissance du train sur pneumatique

Dès 1929 l’entreprise Michelin fit ses premiers essais de pneumatiques sur rail.

Vichy, reine des villes d’eaux

Vichy, capitale du Bien-Être et de la remise en forme

Vichy…Reine des villes d’eaux, mais également du « Régime de Vichy »….

Un peu d’histoire

Le nom de régime de Vichy désigne le régime politique dirigé par Philippe Pétain, qui assure le gouvernement de la France au cours de la Seconde Guerre mondiale, du 10 juillet 1940 au 20 août 1944 durant l’occupation du pays par l’Allemagne nazie.

Depuis l’Armistice de Juin 1940, la France est scindée en deux : au Nord, la zone occupée ; au Sud, la zone libre. L’Afrique du Nord s’éveilla le 8 Novembre 1942 avec le débarquement des Alliés sur ses terres.

Le régime de Vichy commença à se dégrader avec le débarquement de Normandie (Juin 1944)..

À visiter

Église Saint-Blaise

Église Saint-Louis

Église Saint-Saturnin

L’Opéra de Vichy & son Musée

Unique en France avec son architecture « Art Nouveau », il présente une décoration dans une harmonie d’or, d’ivoire et de jaune

Musée des arts d’Afrique et d’Asie

Le musée des arts d’Afrique et d’Asie est un musée français situé à Vichy, dont les collections « d’artifacts » d’art décoratif et d’ethnologie d’Afrique et d’Asie ont été constituées, depuis sa création en 1923, par les dons de missionnaires et de particuliers

Moulins – ville d’art et d’histoire

Capitale du duché du Bourbonnais.

À visiter :

L’Étrange Maison Mantin

Le musée Anne-de-Beaujeu

Le Musée de l’Illustration Jeunesse

L’étonnant musée de la Visitation

Le Moulin de Coco Chanel

Le Triptyque du Maître de Moulins

Cet inoubliable témoignage de la foi sans faille d’un Maître encore inconnu

Montluçon, cité médiévale

Montluçon, porte d’entrée de l’Auvergne, a su, tout en gardant son prestigieux passé de l’époque des Bourbons, prendre le tournant de la révolution industrielle avant d’entrer délibérément dans le nouveau siècle.

À visiter

Château des Ducs de Bourbon

Le château des Ducs de Bourbon est un château, construit par les Ducs de Bourbon, qui domine la ville de Montluçon. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 15 mai 1926

Château de la Louvière

Inspiré du petit Trianon de Versailles, ce château, de style néo-classique construit sous la Révolution. est entouré d’un parc, compromis réussi entre les jardins à la française et à l’anglaise. A l’intérieur, l’on peut admirer sculptures, tapisseries, meubles et objets d’art des XVIIème et XVIIIème siècles…

Dans le parc une orangerie, qui présente toute l’année des expositions d’arts plastiques, abrite de nombreuses essences : tilleul, kiwi, chamaecyparis, eleagnus… Des sculptures et des volières ornent le site.

L’Orangeraie, est installée dans l’écrin verdoyant du parc du château de la Louvière,

Église Notre-Dame

L’église Notre-Dame de Montluçon est une église gothique du XVᵉ siècle située à Montluçon. Sa construction commença à l’initiative de Louis II de Bourbon, Duc de Bourbon, mais resta inachevée par manque de moyens.

Elle est classée Monument historique.

Canal de Berry

Le canal de Berry avait une longueur de 320 km. a été réalisé entre 1808 et 1840.

Ce canal a la particularité d’être trois canaux en un seul, puisqu’il est constitué de trois branches distinctes qui se rejoignent à Fontblisse, commune de Bannegon.

Les amateurs d’arts ne manqueront pas d’aller visiter les œuvres architecturales art déco de Pierre Diot et le Fonds d’art moderne.

Lieux insolites

La chapelle monolithe de Fontanges

Fontanges ce charmant village abrite une chapelle qui possède la particularité rare, d’avoir été creusée dans un rocher. Inaugurée en 1901, cette petite église de 130 m² a une hauteur sous plafond de 7 à 8 m, est dotée d’un autel en pierre et d’un vitrail.

La chapelle de Puy-en-Velay – Haute Loire

Construite à 82 mètres de hauteur au sommet d’un ancien volcan, la chapelle de Puy-en-Velay paraît inaccessible  au premier abord. Elle fut  consacrée à Saint-Michel, patron des hauteurs. On peut tout de même y accéder grâce à un escalier de 265 marches. Les plus courageux pourront  s’émerveiller devant une vue à couper le souffle.

LIMOUSIN – POITOU – CHARENTES

Aubusson

« Aubusson », un nom mondialement connu grâce à la qualité des tapisseries tissées dans la ville du même nom.

À visiter

Cité internationale de la tapisserie

La Cité internationale de la tapisserie a ouvert ses portes le 10 juillet 2016. Elle intègre l’ancien musée départemental de la tapisserie d’Aubusson créé en 1982

Limoges – La capitale de la porcelaine

La porcelaine de Limoges est née, entre 1765 et 1770, de la découverte de kaolin à proximité de Limoges.

Dans le centre historique de Limoges des maisons à colombages bordent la Rue de la Boucherie. Le Musée des Beaux-Arts, installé dans l’ancien palais épiscopal, présente l’histoire de l’émail médiéval de la ville.

À visiter

Cathédrale Saint-Étienne

La cathédrale Saint-Étienne est la principale église de Limoges et le siège de l’évêché de Limoges. Elle est située au cœur du vieux quartier de la Cité, contiguë aux jardins de l’Évêché et au Musée des Beaux-Arts

Chapelle Saint-Aurélien

La Chapelle Saint-Aurélien est un édifice religieux des XVᵉ et XVIIᵉ siècles qui abrite les reliques de saint Aurélien, second évêque de Limoges.

Jardins d’Orsay

Le jardin d’Orsay est un jardin public de la ville de Limoges, d’une superficie d’environ 1,8 hectare.

Jardin de l’Évêché

Le jardin municipal de l’Évêché, plus proprement dénommé au pluriel « Jardins de l’Évêché », est un jardin public municipal de la ville de Limoges.

Musée National Adrien Dubouché

Le Musée National Adrien Dubouché est un musée français portant sur la porcelaine de Limoges et l’histoire de la céramique. Fondé en 1845 il fait partie de l’établissement public : Cité de la céramique – Sèvres & Limoges

Angoulême

Angoulême, avec ses quinze quartiers,  est surnommée le balcon du Sud-Ouest.

La domination anglaise pendant la guerre de Cent Ans s’effectua, en 1360, avec le traité de Brétigny, la ville, comme tout l’Angoumois passe aux mains des Anglais.

Elle est devenue la capitale de la « Bande dessinée » avec son festival né à Angoulême dans les années 1970.

À visiter

Cathédrale Saint-Pierre

La Cathédrale Saint-Pierre est une cathédrale de style roman située à Angoulême, qui fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840.

Musée de la Bande Dessinée

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, est située à Angoulême

Musée Angoulême

Le Musée d’Angoulême est situé au cœur du centre historique d’Angoulême, à proximité immédiate de la cathédrale Saint-Pierre. Labellisé « musée de France », il présente d’importantes collections archéologiques, ethnographiques et artistiques.

Circuit automobile des remparts

Le Circuit International Automobile des Remparts d’Angoulême,  est un circuit automobile long de 1 279 mètres.

Un peu plus loin

Île Marquet

L’île Marquet est une île fluviale naturelle sur la Charente. L’île, riche de ces 7,5 hectares, offre un sentier végétal calme et reposant en plus d’une faune inédite.

Niort – Le Marais poitevin

Niort le Marais poitevin labellisé Grand site de France et la vallée de la Sèvre niortaise dominée de châteaux et donjon.

Ville que Madame de Maintenon, née Françoise d’Aubigné, a fréquenté durant son enfance.

Niort la ville des Dinosaures

UNIQUE EN FRANCE : LE T-REX TAILLE RÉELLE !
Rencontrez les plus belles espèces disparues du Crétacé, Jurassique et Trias, tel que les Tricératops, Vélociraptors, Ptéranodon, Brachiosaures, Parasaurolophus et notamment le Tyrannosaure géant XXL.

Au total, une vingtaine de dinosaures chacun accompagnés de panneaux explicatifs sur leur mode de vie et leur nourriture.

À visiter

Parc naturel régional du Marais Poitevin

Paysage pittoresque avec des marais verdoyants, une faune diversifiée et des barques naviguant sur des canaux.

Musée du Donjon

Château transformé en prison puis en musée, avec expositions d’archéologie, d’objets en cuir et de costumes.

Le Donjon de Niort ou Château de Niort est un château médiéval de la ville de Niort, composé de deux tours carrées, reliées par un bâtiment du XVe siècle. Les deux donjons sont la seule partie restante du château

Château du Coudray-Salbart

Le Château du Coudray-Salbart est un château fort, français du XIIIᵉ siècle situé sur la commune d’Échiré.

Château de Mursay

Le Château de Mursay situé à Échiré, était la résidence d’Agrippa d’Aubigné, grand-père de Madame de Maintenon

Château de Gazeau

Le Château du Gazeau, un monument historique situé sur le territoire de la commune de Sainte-Ouenne, est un ancien relais de Saint-Jacques-de-Compostelle dont la construction remonte au XVᵉ siècle.

Poitiers

Capitale provinciale dès l’époque gallo-romaine, ville universitaire, Poitiers possède un patrimoine architectural exceptionnel qui s’est enrichi au fil des époques.

Poitiers est une ville de l’ouest de la France.

À visiter

Cathédrale Saint-Pierre

La cathédrale Saint-Pierre est une cathédrale catholique romaine située à Poitiers. Elle est le siège de l’archidiocèse de Poitiers. En plus de son titre d’Église Archiépiscopale, elle a rang de Basilique mineure depuis le 1ᵉʳ mars 1912

Église Notre-Dame-la-Grande

Notre-Dame-la-Grande est une église collégiale romane (11è & 12è siècles) située à Poitiers. Sa façade sculptée est un chef-d’œuvre unanimement reconnu de l’art religieux de cette période.

Palais des Comtes de Poitiers

Le Palais des Comtes de Poitiers est l’ancien palais comtal de Poitiers et l’ancien palais Ducal d’Aquitaine. Il est un témoignage médiéval du style architectural du gothique angevin.

L’ Amphithéâtre

L’amphithéâtre de Poitiers est un amphithéâtre gallo-romain construit au Iᵉʳ ou IIᵉ siècle à Poitiers.

Le Futuroscope

Le Futuroscope ou Parc du Futuroscope est un parc de loisirs français à thème technologique, scientifique, d’anticipation et ludique, dont les attractions mélangent approches sensorielles et projections d’images

Avec sa  « Machine à voyager dans le temps » l’ attraction principale du parc du Futuroscope, il met en scène les personnages des Lapins crétins.

Saintes & la Saintonge

Fondée par les Romains, « Mediolanum Santonum » était la capitale de l’Aquitaine au premier siècle.

À visiter

Chemin de Saintes ou Camino de Santiago

La Charente-Maritime est à la croisée, vers Compostelle.

A côté du chemin principal, de nombreux itinéraires permettaient de rejoindre les grandes voies jacquaires. C’est tout naturellement dans la Charente-Maritime qu’ils font leur jonction avec la voie de Tours, à Aulnay de Saintonge (Voie des Plantagenêts), à St Jean d’Angély ou à Saintes.

L’Abbaye aux Dames

Première abbaye de femmes en Saintonge, l’Abbaye aux Dames a été fondée en 1047. Ces femmes puissantes et indépendantes portaient la crosse, frappaient monnaie et avaient le goût de l’entreprise.

L’ Amphithéâtre Gallo Romain

L’amphithéâtre gallo-romain, construit en 40-50 après J.-C, est sans doute l’un des plus anciens construits en Gaule.

L’Arc romain dit de Germanicus

L’Arc romain de Saintes est une porte de ville votive érigée en 18-19 de notre ère en l’honneur de l’Empereur Tibère et financé par un riche Santon Caius Julius Rufus.

L’Élise Saint-Eutrope de Saintes

L’Église Saint-Eutrope à Saintes était une vaste église de pèlerinage située sur le chemin allant de Tours à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il en subsiste aujourd’hui la crypte et le chœur, qui conservent de remarquables chapiteaux sculptés inspirés de l’art antique. L’église est inscrite sur la liste du patrimoine mondial au titre des Chemins de Saint-Jacques.

Cathédrale Saint-Pierre

Bâtie au 15ème siècle au cœur du centre historique, la Cathédrale Saint-Pierre étonne par son clocher porche massif et imposant.
Elle est caractérisée par le contraste entre l’architecture de son clocher et la subtilité de son portail sculpté. La pierre si finement travaillée s’apparente à de la dentelle raffinée.
Ce vaste édifice gothique fut victime des heurts de l’histoire. Sa nef fut détruite puis reconstruite au 17ème, son clocher inachevé est recouvert d’un dôme métallique.

Restos insolites

Le Cayola

Le Cayola présente une architecture qui donne l’impression d’être suspendu au-dessus de l’Océan Atlantique. Ce restaurant est situé au Château-d’Olonne en Vendée. Il offre une vue imprenable sur la baie de Cayola.

Les Jardins Sothys

Situés à Auriac en Corrèze, les Jardins Sothys prennent place au cœur d’un magnifique jardin. Le restaurant valorise le monde végétal.

Lieux insolites

Le village troglodyte

Surplombant la Creuse, ces grottes troglodytes ont servi de refuge au Moyen-Âge, puis d’habitation pour les tisserands de la région jusqu’au 19ème siècle.

Le quartier de l’Île Penotte

Voilà un lieu qui accueillera vos balades les plus originales du côté des Sables d’Olonne. Ce quartier est en effet entièrement recouvert de fresques réalisées uniquement avec des bulots, des moules, des huîtres et des palourdes. On peut notamment y voir une composition représentant le dieu Neptune tenant dans sa main son beau trident.

L’AQUITAINE

Du Bassin d’Arcachon en descendant vers les landes pour remonter vers la Dordogne et le Périgord.

Arcachon

Loin de l’effervescence des plages, perdez-vous, à pieds, dans les ruelles du quartier à la recherche des plus belles villas du XIXe siècle et promenez-vous dans le Parc Mauresque jusqu’à l’observatoire Sainte-Cécile.

Le Bassin d’Arcachon : une lagune de 155 km² ouverte sur l’Océan avec La Dune du Pyla d’une hauteur variable de 104 m et de 2700 m de long, contrastant avec l’immense forêt de pins.

À voir

La Dune du Pyla dune de sable est certainement la plus célèbre au monde.

L’île aux Oiseaux où nos deux cabanes en bois sur pilotis se dressent fièrement…

Les cabanes tchanquées

Elles furent construites, à l’époque, pour la surveillance des parcs à huîtres, ne sont pas accessibles au public et ne peuvent se visiter de l’intérieur.

À marée haute, vous pourrez vous en approcher et contourner les cabanes tchanquées avec une embarcation.

À marée basse, elles dévoilent leurs fondations et c’est souvent pieds nus, dans la vase, que l’on s’aventure jusqu’à leurs marches.

Le Banc d’Arguin

Le Banc d’Arguin change continuellement de forme au gré des vents et des courants marins.

La Réserve Naturelle Nationale du Banc d’Arguin

Si vous partez la journée sur Arguin au milieu du Bassin d’Arcachon, prenez le cap sur la Réserve Naturelle Nationale du Banc d’Arguin, avec sa multitude d’oiseaux, un des joyaux naturels du Bassin d’Arcachon.

Les villages et ports ostréicoles

Gujan-Mestras, Andernos, l’Aiguillon, Cap Ferret, l’Herbe, le Canon ou Biganos,

Autant de lieux pour flâner, goûter quelques huîtres et rencontrer les ostréiculteurs qui partageront volontiers leur passion.

Bordeaux

Située sur la Garonne, préfecture de la Gironde et capitale de la région Aquitaine, a été inscrite en 2007 sur la liste du Patrimoine mondiale de l’UNESCO, en tant qu’ensemble « urbain exceptionnel ».

La vieille ville, est caractérisée par ses étroites ruelles sinueuses et ses anciennes demeures du XVème siècle. Elle abrite de nombreuses églises dont la Cathédrale St André consacrée en 1600.

Bordeaux, au cœur de la région des plus grands vignobles de vins fins du monde, avec ses 11000 Châteaux, on compte plus de cent vingt mille hectares d’une richesse exceptionnelle, 57 appellations d’origine contrôlée ondulant sur les vallons du Médoc, du Libournais ou de l’Entre-deux-Mers. Ses vins sont parmi les plus prestigieux du monde : Pétrus, Yquem, Mouton Rothschild, Cheval Blanc, Haut Brion…

Bordeaux, une ville portuaire située sur la Garonne, est réputée pour la Cathédrale Gothique de Saint-André, ses Manoirs construits aux XVIIIe et XIXe siècles, ainsi que ses Musées d’art comme le musée des Beaux-Arts de Bordeaux. Les jardins publics suivent les courbes des quais qui longent le fleuve. La place de la Bourse, au centre de laquelle trône la fontaine des Trois Grâces, se reflète dans le miroir d’eau.

À visiter

Place de la Bourse

La place de la Bourse de Bordeaux, à l’origine baptisée place Royale, a été réalisée sous l’intendance de Claude Boucher par l’architecte du roi, Ange-Jacques Gabriel, entre 1730 et 1755.

Cathédrale Saint-André

La cathédrale primatiale Saint-André de Bordeaux, située sur la place Pey-Berland, est le lieu de culte le plus imposant de Bordeaux. Il s’agit de l’église-cathédrale de l’archidiocèse de Bordeaux. Elle fut consacrée en 1096 par le pape Urbain II. Elle a été reconstruite dans le style gothique du XIIᵉ au XVIᵉ siècle

Place des Quinconces

L’Esplanade des Quinconces bordée d’arbres plantés en quinconces occupe un vaste emplacement de 12 hectares (dont 6 d’espaces verts) en bordure de la Garonne, ce qui en fait la plus grande place d’Europe. Elle est décorée, à l’est par deux colonnes rostrales et, à l’ouest, par le Monument aux Girondins.

Les Chevaux de la Fontaine des Girondins

Monument créé entre 1894 & 1902, il disparu des. années pendant la seconde guerre mondiale, pour échapper à la décision allemande de fondre le bronze pour en faire des canons.

Retrouvé en 1968, par hasard dans les marais au pied du Pont d’Aquitaine, c’est en 1982 que les célèbres chevaux marins, les allégories, les chars de la République et de la Concorde ont retrouvé la Place des Quinconces..

Le Grand-Théâtre et/ou l’Opéra National de Bordeaux

Le Grand Théâtre de Bordeaux, commandé par le Maréchal de Richelieu, Gouverneur de Guyenne, et édifié par l’architecte Victor Louis, a été inauguré le 7 avril 1780. C’est à l’Opéra de Bordeaux que Georges Chauvier, chanteur d’opérette, premier prix du Conservatoire de Bordeaux, Papa de Serge Lama, commença une carrière trop vite avortée pour raisons familiales.

Tour Pey Berland

La Tour Pey Berland, du nom de l’archevêque Pey Berland, est le clocher, gothique du XVè siècle, séparé de la Cathédrale Saint-André, situé à Bordeaux sur la Place Pey-Berland. Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862. Elle est également classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Basilique Saint-Michel

La Basilique de style gothique flamboyant avec tour séparée, crypte et orgue du XIXe siècle, est l’un des principaux lieux de culte catholique de la ville de Bordeaux. Bâtie du XIVᵉ au XVIᵉ siècle, elle est caractéristique du style gothique flamboyant.

L’église a donné son nom au quartier dans lequel elle se situe, la Place Saint-Michel propose un  Marché aux Puces plusieurs fois par semaine, avec de nombreux antiquaires et brocanteurs.

 

Cité du Vin

La Cité du Vin est un équipement culturel unique au monde. La Cité du Vin donne à voir le vin autrement, à travers le monde, à travers les âges, dans toutes les cultures et toutes les civilisations.

Porte Cailhau

Construit en 1495, ce monument aux allures de château constituait autrefois l’entrée principale de la ville.

La porte Cailhau ou porte du Palais est une porte de la ville de Bordeaux, est classée monument historique depuis le 28 mai 1883

Place de la Bourse & Palais de la Bourse

« La place Royale est tout simplement une moitié de place Vendôme, posée au bord de l’eau  » citation de Victor Hugo.

Cet ensemble monumental comprenant l’hôtel de la Bourse et l’hôtel des Fermes a été construit d’après les plans dressés en 1728 par l’architecte Jacques Gabrie lV.  La fontaine des « Trois Grâces » en bronze et en marbre qui orne le centre de la place est l’œuvre de Alphonse Gumery assisté du sculpteur Amédée Jouandot d’après les dessins de Ludovico Visconti. Inaugurée en 1869.

Le Palais Gallien

L’amphithéâtre de Bordeaux, dit « Palais Gallien » selon la tradition locale, est une arène romaine datant du début du IIᵉ siècle et dont il ne reste plus aujourd’hui que des vestiges. Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1840.

La Grosse Cloche

Au cœur de la ville la grosse cloche de Bordeaux est le beffroi de l’ancien hôtel de ville. La porte et les tours, dites de la Grosse Cloche, sont classées au titre des monuments historiques par arrêté du 12 juillet 1886. Cette porte défensive servit aussi de prison.

Porte de Bourgogne

Arche en pierre de style roman érigée dans les années 1750 afin de marquer l’entrée symbolique de la ville.

La porte de Bourgogne appelée aussi porte des Salinières, est un monument  classé monument historique depuis le 2 juin 1921

Base sous-marine

La base sous-marine de Bordeaux est l’une des cinq bases pour sous-marins construites par les Allemands sur la façade atlantique française au cours de la Seconde Guerre mondiale. Construite entre 1941 et 1943, elle accueillit des sous-marins italiens et allemands. Elle abrite aujourd’hui un espace culturel.

Les Landes avec….Biarritz, Dax, Mont de Marsan & Pau

Biarritz

En  quittant Bordeaux vers les Landes on traverse la plus grande forêt de Pins, plus grande forêt artificielle d’Europe Occidentale, pour s’arrêter à…Biarritz – Pays Basque – la capitale historique du surf en Europe.

En 1957, l’américain Peter Viertel, mari de l’actrice Deborah Kerr, fut le premier à évoluer sur les vagues biarrotes.

Reconnue comme l‘un des meilleurs spots de surf, Biarritz représente la culture surf comme l’atteste la Cité de l’Océan et le nombre de boutiques de  surf et loueurs de planches.

Mont de Marsan

Ville, capitale de la sculpture, située à mi-distance entre l’océan Atlantique et la chaîne des Pyrénées, au sein de la plus grande forêt d’­Europe.

Dax : ville thermale

Les premiers témoignages de l’activité thermale de la cité remontent à l’époque romaine.

Ayant envahi Aquae Tarbellicae, les Romains découvrent les bienfaits des eaux locales.

Soixante ans plus tard, Dax reste la première destination thermale de France.

De nombreux vestiges viennent témoigner de l’histoire thermale de la ville.

La Fontaine Chaude, le trou des pauvres ou la statue du légionnaire démontrent l’histoire thermale séculaire de Dax.

Pau

Pau, capitale du Béarn et cité royale qui vit naître Henri IV, roi de France et de Navarre.

À visiter

Musée national et domaine du château de Pau

Au centre de la vieille ville de Pau, dans le Béarn, se dresse le château de Pau, château-musée du 14e siècle richement décoré de meubles et tapisseries, célèbre pour avoir vu la naissance du roi de France et de Navarre, Henri IV. Ce château porte aujourd’hui les marques de cette présence imposante : les représentations diverses du « bon roi » Henri ornent les murs de toutes parts.

Restos insolites

Chez Philippe

Chez Philippe à Biarritz, vous prendrez place au milieu d’œuvres d’art contemporain : le plafond est notamment éclairé par un cube géant. Avant d’ouvrir ce restaurant en 2001, Philippe Lagargue était chef de partie chez Ducasse ou encore André Gauzères.

Puis en remontant vers la Gironde on va traverser le territoire des vignobles bordelais.

Saint Émilion

Ravissant village médiéval situé au cœur du célèbre vignoble bordelais , Saint Émilion vous présente deux mille ans d’Histoire entre les hommes et la vigne.

En 1999, et pour la première fois au monde, un paysage viticole se trouve propulsé au rang des sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO qui considère Saint-Emilion comme « un exemple remarquable d’un paysage viticole historique qui a survécu intact » et qui poursuit son activité de nos jours.

À visiter

Église Monolithe

Construit entre le XIIème et le XVIème siècle, entièrement creusée dans la roche, et un siècle plus tard, le clocher, renforcé à sa base, est le point culminant de Saint-Emilion. Gravir ses 196 marches est un défi qui une fois relevé vous offrira un panorama incroyable sur la cité et sa région.

Ses proportions gigantesques font d’elle, l’église monolithe la plus vaste d’Europe !

Cloître des Cordeliers

Un Lieu magique, pétillant,  unique le  Cloître des Cordeliers, du XIVè siècle.

Classé Monument Historique et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le site abrite également des caves souterraines où sont élaborés des vins pétillants.

Les Vignobles et Châteaux

la Gironde est le troisième département viticole français en termes de production globale après l’Hérault et l’Aude.

Les différents crus sont :

– La région des Graves

– Le Blayais et le Bourgeais

– Le Libournais

– Le Médoc

– Les appellations régionales de Bordeaux

– Les vins blancs liquoreux

Je réserve un chapitre : « gastronomie, boissons, vins et spiritueux » plus élaboré, pour partager mes modestes connaissances et vous faire traverser et apprécier la France avec les papilles.

La Dordogne en Périgord Noir

Pour les férus d’Histoire, la vallée de la Dordogne vous propose de somptueux décors dans ses nombreux châteaux du Périgord.

Vous traverserez le temps du Moyen-âge jusqu’à la Renaissance, avec les châteaux de Beynac, Castelnaud, Fénelon, et le Château des Milandes.

De charmants villages typiques, pour beaucoup devenus les lieux privilégiés des Britaniques, et surnommés « le Dordogneshire, ou le « comté » de Dordogne ».

Dans le Périgord, ils seraient entre 20 et 30 000 Anglais à être tombés sous le charme de ces villages, tels: Beynac, Eymet, Domme, Castelnaud-la-Chapelle et de la Roque-Gageac qui font partie des plus beaux villages de France en Périgord.

La vallée de la Dordogne offre aussi des activités de plein air:

– randonnée pédestre

– balades à vélo en pleine nature

– Montgolfières qui offrent une vue imprenable sur la vallée de la Dordogne

– Gabarre et canoës sur la Dordogne

– parcours d’accrobranche

Et également un parc animalier : Réserve d’espèces animalières en voie de disparition.

Agen – la ville du pruneau

Venu de Chine par la route de la soie, le prunier s’établit dans tout le bassin méditerranéen sous l’impulsion des Grecs et des Romains. Le pruneau est connu depuis l’Antiquité pour ses vertus nutritionnelles, diététiques ou médicales. Il est recommandé par les médecins Grecs, Romains et Arabes. C’est au XII siècle, au retour de la IIIème croisade, que les moines Bénédictins de l’Abbaye de Clairac eurent l’idée de greffer des pruniers locaux avec de nouveaux plants de pruniers de Damas ramenés de Syrie. Une nouvelle variété de prunes est créée, la « prune d’Ente » servant à faire le Pruneau d’Agen

À visiter

Musée des Beaux-Arts

Ce musée des Beaux-Arts du XIXe siècle abrite des tableaux européens et des artefacts archéologiques.

Cathédrale Saint-Caprais

La Cathédrale Saint-Caprais d’Agen est une cathédrale catholique française. Édifiée au XIIᵉ siècle, elle est le siège du diocèse d’Agen. La cathédrale Saint-Caprais a été classée Monument historique en 1862

Bergerac

À visiter

Musée du Tabac

Le tabac est une plante née et utilisée en Amérique il y a plus de 3000 ans avant de conquérir l’Afrique puis le monde.

Château de Monbazillac

Bâti vers 1550, le Château de Monbazillac présente une architecture unique et originale, mélange de systèmes défensifs médiévaux et d’élégances de la Renaissance. Ce fief protestant est classé Monument Historique depuis 1941.

Musée de la ville (du vin et de la batellerie)

La Maison du vin et de la batellerie ou Musée ethnographique du vin, de la tonnellerie et de la batellerie.

Le commerce du vin, la tonnellerie et les activités batelières ayant participé au développement de la ville de Bergerac, une gabarre, traditionnel bateau de transport, a même été reconstituée pour embarquer des visiteurs et faire une belle promenade le long de la Dordogne.

Périgueux

Au moyen âge, la rue Limogeanne traversait la Limogeanne (l’un des quartiers du Puy Saint Front délimités pour la répartition et la perception de l’impôt de la taille). Elle conduisait aux remparts et à la porte Limogeanne ouverte dans la direction de Limoges. Dépourvue d’artisans et de commerçants, c’était une des rares voies résidentielle de la ville médiévale, constituée essentiellement de maisons de bois et de torchis. L’hôtel d’Estignard ou l’hôtel de Mèredieu, attestent de la puissance de ces bourgeois qui avaient pris le titre de “nobles citoyens” de Périgueux et qui occupaient la plupart des charges municipales. au sein du quartier sauvegardé.

À visiter

La Cathédrale Saint Front

La Cathédrale Saint-Front est une cathédrale catholique romaine, siège du diocèse de Périgueux et Sarlat. Située dans le centre-ville de Périgueux, elle est classée monument historique depuis 1840 et au Patrimoine mondial en 1998, au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

La Cathédrale Saint Front, construite au XIIe siècle sur un plan en forme de croix grecque, avec clocher et coupoles blanches,  a pris le nom selon la légende du premier évêque de Périgueux : Saint Front. Datant du XIIéme siècle, son clocher s’élève à 62 mètres et est le clocher le plus ancien de France, et le seul de style byzantin au monde.

Le château de Beynac avec sa forteresse médiévale

Il a été édifié au 12ème siècle par les Barons de Beynac et est constitué d’un donjon carré roman accolé à un logis.

Vesunna, site-musée gallo-romain

Le musée Vesunna est un musée d’archéologie de Périgueux. Les vestiges gallo-romains par-dessus lesquels il a été construit font l’objet d’une protection au titre des monuments historiques.

Musée d’art et d’archéologie

Le musée d’art et d’archéologie du Périgord, souvent abrégé MAAP, est le  musée municipal le plus ancien de Dordogne et situé à Périgueux. Le musée fondé en 1835 est principalement consacré à l’archéologie, aux beaux-arts et à l’ethnographie non-européenne

On peut  par exemple y voir :

–  Les premiers silex taillés retrouvés sur les allées de Tourny longeant le musée

(400 000 avant JC), les squelettes fossiles de Regourdou (néandertalien,

90 000 ans avant JC) et de Chancelade (magdalénien, 12 000 ans avant JC).

L’art mobilier peint et gravé est représenté par des pièces uniques et exceptionnelles

(35 000 à 10 000 ans avant JC).

– L’histoire des arts visuels du XVIe siècle à nos jours : peinture, sculpture, mobilier et

objets d’art.

– L’art de la sculpture du Moyen Âge au XVIIe siècle

Sarlat – La cité médiévale

Sarlat-la-Canéda, plus communément appelée Sarlat, est l’une des plus belles villes de France, avec pas moins de 66 monuments classés : Couvent de l’Ordre de Notre-Dame, Ancienne église Sainte-Marie, Hôtel de ville, etc …

Elle a abrité de célèbres personnages, comme l’écrivain Étienne de La Boétie (1530-1563), Maurice Rouel (1910-1987) et Pierre Janot (1925-1994), Jean Nouvel, architecte, des hommes politiques et Éric Alégret, joueur français de rugby à XV… Tous sont nés à Sarlat.

À visiter

Manoir de Gisson

Composé de deux bâtiments d’architecture distinctes reliés l’un à l’autre par une tour escalier hexagonale, les origines de ce monument remontent au XIIIe siècle. On y voit sa tour de noblesse, ses fenêtres à meneaux, ses toits de lauze, sa très singulière baie à colonnettes surmontée d’oculus et ses façades flanquées de portails décorés qui anoblissent cette bâtisse.

Cathédrale Saint-Sacerdos

La cathédrale Saint-Sacerdos de Sarlat est une cathédrale française catholique romaine. Elle a titre de co-cathédrale du diocèse de Périgueux et Sarlat. Elle est classée monument historique en 1840.

Clocher roman du 12e et orgue en nid d’hirondelle du 18e dans une cathédrale où le style gothique domine.

Château & Jardins de Marqueyssac

Le château de Marqueyssac est un château français implanté sur la commune de Vézac. Il fait l’objet d’une protection au titre des monuments historiques.

Site classé pour son parc historique de 22 hectares, Marqueyssac, offre, autour d’un château du XVIIIe siècle, plus de 6 kilomètres de promenades ombragées, bordées de 150.000 buis centenaires taillés à la main et agrémentées de belvédères, rocailles, cascades et théâtres de verdure.

Château de Puymartin

Le château de Puymartin se situe dans la commune de Marquay,  à proximité de Sarlat-la-Canéda, avec les jolies tours de Puymartin. Ce château dont les bases remontent au XIIIème siècle (1270) a été détruit …

« Le fantôme de la Dame Blanche…Sa fameuse légende :
Cette légende retrace la vie de Thérèse de Saint-Clar qui fut emprisonnée dans la tour nord du château.
En effet au XVIe siècle, Thérèse de Saint-Clar, surprise par son époux de retour de guerre dans les bras de son amant fut emprisonnée ici. Son mari jaloux tua l’amant (un jeune chevalier du voisinage) et l’épouse infidèle fut emprisonnée là durant une quinzaine d’années. La porte fut murée, par la petite trappe on lui apportait sa nourriture, elle dormait sur une mauvaise paillasse, dans ce petit recoin et la cheminée lui permettait de se chauffer et de faire sa cuisine, de plus il y avait deux barreaux à sa fenêtre pour l’empêcher de s’échapper.
A sa mort, elle ne quitta pas cette pièce, car son corps fut emmuré là et depuis une légende dit que Thérèse reviendrait hanter le château le soir aux environs de minuit : elle se promènerait dans l’escalier, dans sa pièce et sur les chemins de ronde. C’est le fantôme de la Dame Blanche : des habitants du château l’ont rencontrée, ainsi que des visiteurs… »

Château de Castelnaud-la-Chapelle

Le château de Castelnaud est une forteresse médiévale située dans la commune de Castelnaud-la-Chapelle. En 1980, il a été classé au titre des monuments historiques et son châtelet d’entrée a été inscrit au titre des monuments historiques.

Le Château des Milandes (XVe-XXe siècles) – Château de Joséphine Baker

Labellisé Maison des Illustres par le Ministère de la Culture,il est une merveilleuse plongée dans la vie trépidante de Joséphine Baker, cette femme hors du commun qui y vécut avec ses 12 enfants adoptés dans le monde entier.

La maison, dédiée à l’artiste, offre une émotion particulière entre ses robes de scène, sa chambre, ses salles de bains, ou l’évocation de son engagement pendant la guerre, chacun trouvera aux Milandes un moment étonnant à partager avec cette grande dame!

Le jardin Français a retrouvé les grands traits qui présidait à sa création.

Enfin, petits et grands apprécieront le spectacle de rapaces, avec des chouettes, hiboux et faucons qui évoluent devant le château.

Réserve Zoologique de Calviac

Réserve animalière, d’espèces en voie de disparition, à flanc de montagne avec un sentier vallonné menant aux habitats de singes, gloutons & plus.

Maison Forte de Reignac

Château-falaise du XIVe siècle avec décoration d’époque et exposition sur la torture.

La maison forte de Reignac est un château situé sur la commune de Tursac, et demeure le dernier exemple intact de château-falaise en France. Il fait l’objet d’une protection au titre des monuments historiques.

Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil – le centre de la préhistoire en Dordogne

Capitale Mondiale de la Préhistoire.

La Dordogne  offre  des centaines de grottes à visiter, et particulièrement dans et autour de « Les Eyzies », plus un certain nombre de parcs préhistoriques. Les grottes de Font de Gaume, Lascaux et la Grotte du Grand-Roc sont parmi les grottes toutes proches.

Petits détours

Ce sont 9 plus beaux villages de France qui vous attendent dans le Périgord Noir !

Cap sur les villages de la Roque-Gageac, de Beynac-et-Cazenac, Castelnaud et son château, en continuant par de Saint-Amand de Coly et Belvès sans oublier les belles bastides de Domme, Limeuil  et  Monpazier.

Lieux insolites

Le village de Gorodka

Dans une forêt, à proximité de Sarlat, se trouve, Gorodka, un lieu inimaginable :

– 2 hectares dédiés à l’art, un espace de vie, un musée, un atelier expérimental, un site foisonnant où se côtoient artistes, promeneurs et amateurs d’art.

Le fondateur du site, Pierre Shasmoukine, artiste plasticien, présente l’œuvre d’une vie « 40 ans de créations multi-art pour un projet à vocation sociale et humanitaire ».

MIDI – PYRÉNÉES

Cahors – Ville d’Arts et d’Histoire

Enserrée dans une boucle de la Vallée du Lot, Cahors, ville d’art et d’histoire, est née au temps de Rome, puis  la cité de Cahors est devenue au Moyen Age une place commerciale et financière d’envergure européenne.

Une ville où le rouge de la brique s’allie au gris du calcaire et à l’ocre du grès.

À visiter

Cathédrale Saint-Etienne

La Cathédrale Saint-Étienne, cathédrale catholique, gothique, romane et byzantine, qui fut  érigée au XIIe siècle, se distingue par sa nef à deux coupoles à pendentifs et ses tableaux.

Église Saint Barthélémy

Appelée à l’origine Saint-Étienne de Soubirous, l’église passe sous le patronage de Saint-Barthélemy vers 1320, au moment où, sous l’impulsion du pape Jean XXII, sa reconstruction fut lancée. Le chantier s’arrête sans être achevé vers 1340. Ce n’est qu’au début du XVe siècle que fut lancée la construction des voûtes actuelles.

L’église Saint-Barthélémy comporte des peintures monumentales médiévales.

Montauban

Montauban, ville au nom occitan qui signifie « mont blanc » alors qu’ici on voit la vie en rose.

Montauban, ville rose, faite de brique, d’eau et de nature qui  possède un riche patrimoine.

Rose, la célèbre place Nationale, cœur de ville, où il fait bon vivre.
Rose les tuiles des toits des hôtels particuliers,

Rose l’église Saint Jacques, l’ancien collège de Jésuites,

Le pont Vieux qui enjambe le Tarn, lui, bleu comme pour accentuer le contraste.

À visiter

Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption

La cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Montauban est une cathédrale catholique . Elle est le siège du diocèse de Montauban.

Le Musée Ingres

Créé en 1820, ce musée abrite des tableaux, des dessins et divers objets d’art, dont le violon d’Ingres.

Le musée Ingres est installé dans l’ancien hôtel de ville, un ancien palais épiscopal des évêques de Montauban, construit au XVIIᵉ siècle en France.

Le Musée des Jouets

Le but est de vous permettre de revoir les jouets d’antan et de montrer aux enfants la magie des jouets simples conçus et réalisés par un artisanat immémorial.

Auch

Pour commencer la visite de la ville vous devrez monter l’Escalier monumental d’Auch.

Un escalier de 370 marches construit en 1863, orné de la statue du légendaire D’Artagnan, agrémenté de végétation, il relie avec majesté le bas et le haut de la ville.

D’Artagnan, le véritable nom de D’Artagnan, capitaine des Mousquetaires du roi Louis XIV, est Charles de Batz de Castelmore. Il est né vers 1610 au château de Castelmore à Lupiac, à 35 km d’Auch.

Une étape majeure sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle (chemin d’Arles).

Un festival, CIRCA, qui fait d’Auch la ville du cirque en France.

Au musée des Jacobins, des collections pré-colombiennes exceptionnelles.

À visiter

Cathédrale Sainte-Marie

L a cathédrale Sainte-Marie d’Auch est une cathédrale catholique romaine. Elle fut de tout temps dédiée à la sainte Vierge. Vaste édifice à trois nefs, de 102 mètres de long sur 35 m de large, elle est le siège de l’archidiocèse d’Auch

À l’intérieur de multiples trésors sont à découvrir dont :

  • les vitraux d’Arnaud de Moles, qui comptent parmi les plus beaux vitraux du XVIè

siècle.

  • Le chœur en bois de chêne, composé de stalles hautes et de stalles basses où plus

de 1500 personnages sont sculptés, représentant un ensemble iconographique d’une

incomparable richesse.

  • Le grand orgue du XVIIe siècle.

Un peu plus loin

Château de Lavardens

A 25 mn d’Auch, visitez Lavardens, « Plus beau village de France », et son château, fief des Comtes d’Armagnac.

Le château de Lavardens est un château construit au XVIIᵉ siècle, sur l’emplacement d’une ancienne forteresse médiévale établie au point culminant de la commune de Lavardens.

Rocamadour

Niché le long d’une falaise abrupte surplombant l’Alzou, Rocamadour est l’un des plus beaux villages du Lot et de France. Vous pourrez y admirer de beaux sanctuaires ainsi que de nombreux édifices qui datent du XIXe siècle. Rocamadour est le paradis des passionnés du moyen-âge.

Ne manquez pas de visiter la forêt des singes et le rocher des aigles.

Petit détour

Si vous avez le temps, aller visiter la grotte préhistorique des Merveilles.

Vous pourrez y admirer quelques peintures rupestres.

Saint-Cirq-Lapopie

Situé au cœur du parc régional des Causses, Saint-Cirq-Lapopie est un village médiéval qui surplombe le Lot du haut d’une falaise de 100 mètres de haut est magnifique. Le village abrite pas moins de 13 monuments historiques.

En passant  par le chemin des Brigands, vous pourrez admirer d’anciennes maisons, découvrir des boutiques d’artisanat, admirer une jolie vue sur la vallée du Lot,  voir la pittoresque église ainsi que la grotte du sorcier.

Toulouse… La ville Rose

Toulouse ‘est une ville de couleurs, avec ses façades de brique rose, sa fleur emblématique, la violette, le bleu du pastel…

Elle est devenue aujourd’hui capitale aéronautique et spatiale.

À visiter

La Cité de l’Espace

Se promener sur la Lune, embarquer sur la station Mir, contempler la fusée Ariane 5, rêver la tête dans les étoiles…

On peut faire tout cela à la Cité de l’espace, à deux pas du centre de Toulouse.

Ses jardins de 5 hectares, qui abritent des répliques grandeur nature d’engins spatiaux et un grand télescope, son cinéma IMAX® sur écran géant, son planétarium interactif et ses nombreuses animations pour petits et grands rendent le voyage spatial encore plus ludique.

À visiter

Le Jardin Japonais

Situé au cœur du parc de Compans-Caffarelli, le jardin japonais Pierre Baudis, vous propose une mise en scène du monde minéral, du monde végétal et du monde aquatique parés d’éléments décoratifs typiques.
Vous découvrirez : un jardin sec avec une île Grue, une île Tortue, neuf rochers, un lac, un pavillon de thé, un jardin planté composé d’une cascade sèche, des pas japonais, une lanterne, un pont rouge, une île du Paradis, un mont Fuji et les pierres des trois saints.

Basilique Saint-Sernin

Basilique médiévale, romane du XIe siècle, avec reliques de 128 saints et une épine censée provenir de la Sainte Couronne.

La Basilique Saint-Sernin de Toulouse est un sanctuaire bâti pour abriter les reliques de Saint Saturnin, premier évêque de Toulouse, martyrisé en 250.

Le Capitole & la Place du Capitole

Cœur historique de la ville, l’élégant Capitole de Toulouse s’étend sur la vaste place du Capitole et abrite le théâtre du même nom.

La Basilique Notre-Dame la Daurade

La Basilique a des origines romaines,

Le couvent des Jacobins

Le couvent des jacobins est connu pour son élégant cloître. La vaste collection d’œuvres d’art de la fondation Bemberg est exposée dans l’hôtel d’Assézat, un hôtel particulier datant de la Renaissance.

Des bistrots gascons servant une cuisine régionale bordent les ruelles médiévales.

Le Canal du Midi

Le canal du Midi est un canal de navigation,  un joyau de l’ingéniosité française qui relie par voie d’eau Toulouse à la Méditerranée sur près de 250 km.

Construit sous le règne de Louis XIV, par Pierre Paul Riquet, génial concepteur pour relier l’Atlantique à la Méditerranée à des fins commerciales.

Classé comme site UNESCO, le Canal du Midi peut se faire en vélo de Toulouse à Sète, ou en bateau sans permis, pour la découverte paisible d’un site magnifique.

Les Écluses

Rien que des Écluses… Écluse après Écluse…

Les écluses du canal du Midi, toutes en fonction, sont au nombre de 63 tout au long des 240 km du parcours du canal, du port de l’Embouchure à Toulouse jusqu’à l’étang de Thau sur la côte méditerranéenne auxquelles s’ajoutent les 13 écluses de l’embranchement de la Nouvelle qui traverse Narbonne pour rejoindre la Méditerranée à Port-la-Nouvelle.

Restos insolites

Le Picotin …Comme au Moyen-Âge

Le Picotin est un restaurant chaleureux comme on les aime où il fait bon venir se rassasier entre amis. On y mange de bons plats avec les doigts, et on adore ça ! Bavoir autour du cou et nos paluches en guise de couverts, un seul mot d’ordre à respecter : la convivialité !

Tarbes & Lourdes

Tarbes

Tarbes est la capitale de la Bigorre. Jadis ville entièrement industrielle, elle diversifie son activité économique dans les secteurs de l’aéronautique et des technologies de pointe. Cette ville possède des bâtiments et lieux publics notables. Le haras de Tarbes créé par Napoléon en 1806 est un parc vaste de 8 hectares qui préserve la Maison du Cheval. La Cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède, sont également des monuments incontournables.

À visiter

L’Église Saint-Jean-Baptiste

Le Carmel

Cathédrale Notre-Dame de la Sède

La Cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède est une cathédrale catholique romaine située à Tarbes. Le mot « sède » provient du latin sede qui signifie siège. Le siège dont il est question est la cathèdre: le siège de l’évêque.

Musée & Jardins Massey

Le Musée Massey est un musée d’art et d’histoire.

Lourdes

Lourdes la ville de Bernadette Soubirou qui vit, dans la grotte, des apparitions de la Vierge.

Ville de pèlerinages et de guérisons miraculeuses.

À visiter

Sanctuaire Notre Dame de Lourdes

Trois basiliques, trois arts dans les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes

– La Basilique de l’Immaculée Conception

– La Basilique Notre-Dame du Rosaire

– La Basilique Saint Pie X

La Grotte de Massabielle ou La Grotte des Apparitions

La grotte de Massabielle ou Massabieille, plus connue sous le nom générique de grotte de Lourdes, est un lieu de pèlerinage catholique situé à Lourdes.

Elle est l’endroit où la Vierge apparut en 1858 à Bernadette Soubirous, jeune lourdaise de 14 ans.

Un peu plus loin

Le cirque de Gavarnie

Au sein du site Pyrénées-Mont Perdu, inscrit au patrimoine Mondial de l’Unesco (au titre de site naturel & culturel), le Cirque de Gavarnie est un amphithéâtre calcaire aux dimensions spectaculaires. Haute de 1500m, cette muraille verticale présente une circonférence de 6,5 km. On peut y admirer la Grande Cascade, haute de 423 m, l’une des plus hautes chute d’eau d’Europe !

Les orgues de l’Ille sur Tet

Uniques dans les Pyrénées et en France, les Orgues de l’Ille sur Tet datant de plus de deux millions d’années, et se situant entre lacs de roches, canyons miniatures, cheminées géantes, remparts de dentelle aussi appelées « cheminées de fée », sont des crêtes de terre ocre qui résultent de l’érosion naturelle.

Foix

Sous l’Antiquité, les Romains s’étaient installés sur le piton du château. La ville basse se développe durant le haut moyen âge, autour de l’abbaye Saint-Volusien. Cette dernière a été fondée en 849. Elle sera peu touchée par la croisade albigeoise..

Les guerres de religions sont particulièrement dures à Foix entre les protestants et les catholiques.

À visiter

Le Château de Foix

Le château de Foix est un ancien château du XIIᵉ siècle, dont l’origine semble remonter au Xᵉ siècle.

Rivière souterraine de Labouiche

La rivière souterraine de Labouiche est un site préhistorique situé à 6 km au nord-ouest de Foix.. Elle se trouve sur le territoire des communes de Vernajoul et de Baulou. Elle se situe dans le périmètre du Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises

Abbatiale Saint-Volusien de Foix

L’abbatiale Saint-Volusien de Foix est une église abbatiale qui existait déjà au XIIᵉ siècle et fut reconstruite et rénovée à plusieurs reprises.

Lieux insolites

La fontaine intermittente de Fontestorbes – Foix

Au cœur de l’Ariège se trouve une fontaine extraordinaire, magique !

En période de basses eaux, la rivière qui sort de la grotte de Fontestorbes, coule par intermittence… dans la même journée. Ce phénomène naturel est également tributaire des conditions météorologiques.

Manses – voisin de Mirepoix

Parc de roulottes « Belrepayre Airstream et Retro Trailer »

Hébergement Vintage, hôtel unique en France près de la frontière franco-espagnole, cet hôtel unique se compose de 15 remorques, importées la plupart du temps des États-Unis.

Belrepayre est en pleine nature avec une vue magnifique sur les Pyrénées.

Castres – Albi – Millau – Rodez

Castres

À visiter

Musée Goya

Musée dans un ancien palais épiscopal dédié à l’art hispanique avec, entre entres, des pièces de Goya et Miró.

Cathédrale Saint-Benoît

La cathédrale Saint-Benoît est l’une des églises-mères de l’archidiocèse d’Albi, Castres et Lavaur et est la plus grande église de la ville de Castres.

Albi – cité Épiscopale

Albi, avec ses sept Musées et la maison natale de Toulouse-Lautrec est l’un des 25 grands sites de Midi-Pyrénées, située à 45 mn de Toulouse, à 20 minutes de Cordes-sur-Ciel.

La Cité épiscopale est classée au patrimoine Mondial de l’UNESCO, le fleuron en est la cathédrale Sainte Cécile. Internationalement célèbre pour le musée Toulouse-Lautrec installé dans le palais des Evêques.

À visiter

Musée Lapérouse

Musée de la Mode

Musée Le Rève du Passé

Académie des Miniatures et des petits goûters

La Maison du Vieil Albi

Le LAIT- centre d’art contemporain

Musée Toulouse-Lautrec

Le musée Toulouse-Lautrec d’Albi, Palais du XIIIè siècle, est un musée d’art consacré principalement aux œuvres d’Henri de Toulouse-Lautrec, né à Albi, et installé dans le palais de la Berbie.

Cathédrale d’Albi

Cathédrale gothique du XIIIe avec clocher de 78 m de haut, et fresques et chapelles peintes remarquables.

La cathédrale Sainte-Cécile d’Albi est le siège de l’archidiocèse d’Albi. Elle est construite sur un piton rocheux qui domine le Tarn. Deux siècles auront été nécessaires pour son édification, de 1282 à 1480.

Millau

Millau, capitale du cuir et de la ganterie

Millau (en patois rouergat Milhau) est une commune française,  est incluse dans le parc naturel régional des Grands Causses.

Aux portes de la Méditerranée et au pied de son désormais célèbre Viaduc, Millau cultive son art de vivre.

Millau est né, il y a près de 3000 ans, sur les hauteurs de la Granède. La cité devient un centre important de fabrication de céramique sigilée qui était exportée dans tout l’Empire romain.

Millau, ville « d’art et de lumière » est aussi la capitale du sport nature et loisirs : la Ville s’est dotée d’équipements de haut niveau lui permettant de recevoir des manifestations et épreuves mondialement connues en matière de vol libre (parapente, deltaplane, ULM), de plein air (escalade, plongée, canoë-kayak, rafting, sports extrêmes, cyclo, randonnée pédestre, natation…).

À visiter

La ville de Millau possède 11 édifices classés Monuments historiques, dont :

Micropolis  La cité des insectes.

Le Viaduc de Millau

La Via ferrata du Boffi

Le Lavoir de l’Ayrolle

Le Vieux moulin et le Pont-Vieux (sur le Tarn)

Les halles: construction métallique de la Belle Époque

Musée de Millau qui possède une riche collection de poteries dites sigillées de l’époque gallo-romaine ainsi que des collections de mégisserie et de ganterie retraçant l’histoire du gant.

Le site archéologique La Graufesenque

À deux kilomètres de Millau, c’était un grand centre de production de céramique à l’époque gallo-romaine.

L’Église Notre-Dame de l’Espinasse du XIIe siècle.

Elle doit son nom à une relique de la couronne d’épines du Christ conservée jadis dans son trésor. Détruite au XVIe siècle, elle fut reconstruite un siècle plus tard grâce au prélèvement d’un droit de péage sur la rivière Tarn.

Son clocher est de style toulousain.

Le Beffroi de Millau

Le Beffroi est composé de deux parties correspondant à deux époques différentes. La Tour carrée fut construite au XIIe siècle à l’emplacement du château primitif des comtes de Millau. Il assurait la sécurité de l’enceinte fortifiée dans son angle sud-ouest. An début du XVIIe siècle les Consuls de Millau firent construire au dessus la tour octogonale. La Tour carrée servira de prison du XVIIe au XIXe siècle et notamment pendant la période révolutionnaire. L’édifice est aujourd’hui privé de sa flèche, incendiée par la foudre le 29 juillet 1811.

Le Château de Sambucy.

Il fut construit en 1678-1679 pour M. Duschesne maître des eaux et forêts de la province du Rouergue pour le roi . Le Château devient par mariage la demeure de Marc-Antoine de Sambucy « capitoul » de Toulouse en 1745.

Le Viaduc de Millau

Un ouvrage d’exception, mis en service en décembre 2004, un patrimoine, le Viaduc de Millau s’élève majestueusement au-dessus de la vallée du Tarn.

Rodez

Fondée il y a plus de 2000 ans, la ville de Rodez est un gigantesque livre d’histoire(s).

De nombreuses bâtisses médiévales y sont à découvrir :

– maison de Guitard (aussi appelée Tour des Anglais, XIVe siècle) ;

– maison canoniale (XVe siècle) ;

– maison de Benoît (XVe siècle).

Non loin de la cathédrale, le quartier des Embergues où  se côtoient demeures du Moyen Âge et hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles

– hôtel de France

– hôtel de Séguret

Ancien domaine du comte de Rodez, le Bourg a conservé de belles demeures du XVIe siècle.

– maison dite d’Armagnac ;

– maison de l’Annonciation ;

– hôtel de Jouéry (actuel musée Fenaille).

A signaler également dans le quartier du Bourg :

– L’église Saint-Amans (XVIIIe siècle)

– Un musée unique au monde, le musée Soulages.

– Le Musée Fenaille et sa collection unique de statues-menhirs.

À visiter

Le musée Soulages

Pierre Soulages, l’un des plus célèbres peintres français au monde, né à Rodez a fait don à sa ville de plus de 500 œuvres : peintures, lithographies, eaux-fortes, cartons des vitraux de Conques,….

Cathédrale de Rodez

Une merveille du gothique, achevée au début du XVIème siècle après 300 ans de travaux. Pour les courageux, montez.au clocher, puisqu’avec ses 87 m de hauteur, il dépasse de 20 m Notre-Dame de Paris.

Petit détour

Brousse-le-château, Aveyron

Situé au cœur de l’Aveyron, Brousse-le-château est l’un des villages les plus charmants de France, qui abrite… un magnifique château médiéval.

LANGUEDOC – ROUSSILLON

Survolons la Lozère, avec un petit détour dans l’Ardèche…

À voir

Sainte-Enimie, Lozère

Situé au beau milieu des gorges du Tarn, Sainte-Enimie est un des plus beaux villages de Lozère. Vous pourrez faire du canoë/kayak dans les gorges du Tarn, faire de la randonnée ou louer un VTT pour explorer la nature environnante.

Les gorges du Tarn, Lozère

C’est le long travail d’érosion de la rivière du Tarn qui est à l’origine de ce superbe canyon de près de 600m de profondeur et plus de 50km de long, que sont les Gorges du Tarn.

Les gorges de l’Ardèche

À parcourir à la fois en canoë, en randonnée, ou via la route panoramique, entre grottes et points de vue. Elles sont classées « réserve naturelle nationale ».

Nîmes

Nîmes, fut un avant-poste important au temps de l’Empire Romain.

Elle est connue pour :

-L’arène de Nîmes

– La Maison Carrée, un temple romain en calcaire blanc

– Le Pont du Gard, un aqueduc à trois niveaux

tous deux âgés d’environ 2 000 ans.

À visiter

Arènes de Nîmes

Un amphithéâtre de deux étages édifié en l’an 70 de notre ère

Maison Carrée

Temple romain hexastyle édifié au début du Iᵉʳ siècle, restauré dédié aux « princes de la jeunesse » avec frises et colonnes richement décorées.

Pont du Gard

Célèbre aqueduc romain sur 3 niveaux avec voûtes bien conservées, bâti au Ier siècle par les Romains.

Montpellier

On y étudiait déjà la médecine avant le Moyen Âge. Dès le IXe siècle, les Maures y établirent des écoles de médecine et la Faculté de médecine de Montpellier existe depuis 1220.

L’Aqueduc de Castries

L’Aqueduc de Castries, avec ses 6822m, fut  construit par Pierre Paul Riquet en 1676, juste après le Canal du Midi.

Place de la Comédie

La Place de la Comédie à Montpellier est la place centrale de la ville, au sud-est de l’Écusson, en plein cœur de ce que fut la cité médiévale.

Arc de Triomphe

L’arc de triomphe de Montpellier est un monument érigé en 1691 par Augustin-Charles d’Aviler, architecte de la province du Languedoc, sur des dessins effectués par François II d’Orbay.

Parc Zoologique

Le parc zoologique de Montpellier, aussi connu sous les noms de parc du Lunaret, ou encore parc Darwin.

Carcassonne

La cité de Carcassonne du haut de ses 26 siècles d’existence s’élève au sommet d’une modeste colline entourée à perte de vue de champs de vignes. Elle acquit sa forme actuelle sous les règnes de Saint-Louis, Philippe le Hardi et Philippe IV le Bel devenant au fil des siècles une citadelle imprenable.
Le port fut construit qu’en 1810, sous la pression des carcassonnais qui se trouvaient lésés dans leur commerce par rapport aux villes situées sur le Canal du Midi.
Cette Cité fut assiégée et conquises par les Rois de France lors des croisades contre les Cathares. Les remparts furent doublés pour plus de sécurité contre les infidèles.
Devenue ville de garnison, elle tombait lentement en ruines quand vers la fin du XIXème siècle, elle fut restaurée par le célèbre architecte Viollet-le-Duc.

À visiter

Château Comtal

Grand château restauré du XIIe siècle perché sur colline, avec musée.

Église Saint-Nazaire

Église gothique du XIIe avec vitraux, sur laquelle une somptueuse rosace orne la façade. L’Église Saint-Nazaire,  est un cas rare de coexistence du style roman et gothique.

Cathédrale Saint-Michel

Imposante cathédrale catholique de style gothique méridional, datant du XIIIe siècle à l’architecture gothique évoquant une forteresse.

Le Parc Australien

Parc naturel sur le thème de l’Australie avec sa faune, orpaillage et cours de lancer de boomerang.

Un peu plus loin

Le canal du Midi est un canal français de navigation à seuil de partage qui relie Toulouse à la mer Méditerranée depuis le xviiᵉ siècle. D’abord nommé « canal royal de Languedoc », les révolutionnaires le rebaptisent en 1789 « canal du Midi »

Lac de la Cavayère

Le Lac de la Cavayère est un lac de barrage, qui fait partie d’un site de loisirs nommé en l’honneur de son initiateur, Raymond Chesa.

Chateau de Pennautier

Le château de Pennautier est situé sur la commune de Pennautier à 5 km de Carcassonne. Cet important domaine viticole est classé monument historique.

Sète.. La Venise du Languedoc

Posée comme une perle entre la Méditerranée et l’étang de Thau, célèbre pour ses huîtres Sète se trouve à 30 minutes de Montpellier.
Avec ses quartiers très typiques traversés par les canaux, où se reflètent les façades colorées des quais, Sète est tout autant une station balnéaire.
Les joutes, depuis 1666 sont intimement liées à sa création depuis le premier tournoi qui s’est déroulé lors de la création du port le 29 juillet 1666.

À visiter

Espace Georges Brassens

L’espace Georges-Brassens est un des musées de la ville de Sète. Il est consacré à l’auteur-compositeur-interprète Georges Brassens, natif de la ville.

L’Étang de Thau

L’étang de Thau est le plus grand plan d’eau du Languedoc, avec, une superficie d’environ 7 500 hectares (19 km de longueur, 5 km de large) et une profondeur moyenne de cinq mètres.

L’étang de Thau est le plus grand étang du Languedoc. Cette ressource naturelle a donné naissance à une série d’activités artisanales :

– la mytiliculture et l’ostréiculture.

La conchyliculture se pratique au moyen de tables d’élevage dont les parqueurs sont propriétaires

Narbonne

Narbonne est nichée au cœur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise et entourée d’étangs, de lagunes, de pinèdes odorantes et de vignes alanguies.

Il faut rendre à Narbonne ce qui appartient à César, car Narbo Martius, fondée en 118 avant Jésus Christ ne fut  la première colonie romaine hors d’Italie.

Antiquité, Moyen-âge, Renaissance, Age d’Or viticole de la fin du 19ème siècle, son riche passé a laissé un magnifique héritage patrimonial

À noter également que si Sète fut la ville de Georges Brassens, Narbonne est la ville de Charles Trenet, celui qui écrivit « Douce France », dont vous pourrez visiter sa maison, au Située au n°13 de l’avenue Charles Trenet, la « maison aux volets verts »

À visiter

Abbaye de Fontfroide

L’abbaye de Fontfroide, ancien Monastère viticole avec cloître,  est une abbaye cistercienne située sur le territoire de la commune de Narbonne. Initialement abbaye bénédictine, elle est intégrée à l’ordre cistercien entre 1144 et 1145.

Cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur

La Cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur est le monument le plus prestigieux de la ville de Narbonne. Elle a rang de co-cathédrale du diocèse de Carcassonne et Narbonne. Caractéristique du style gothique méridional, elle a remplacé des lieux de culte édifiés au centre de la ville dès le IVᵉ siècle.

Canal de la Robine & l’Écluse de Mandirac

Le canal de la Robine, ou canal de la Robine de Narbonne, est un canal français qui relie l’Aude et la mer Méditerranée.

Palais des archevêques de Narbonne & le Musée archéologique

Lieu historique & musées archéologiques

L’ancien palais des archevêques aux multiples tours abrite plusieurs musées archéologiques et d’histoire.

Dans le palais des Archevêques, le musée propose des objets préhistoriques et des peintures murales romaines.

Un peu plus loin

– Patrimoine, Nature et Sérénité à l’Abbaye de Fontfroide

– La vue sur le Canigou

Le pic du Canigou (catalan : Pica del Canigó) est le haut sommet oriental de la chaîne des Pyrénées, sur le massif du Canigou. Il est situé dans le département des Pyrénées-Orientales, il culmine à 2 784 mètres d’altitude. Entre deux le massif des Corbières.

Grotte de Fontrabiouse

A la frontière du pourtour Narbonnais, se trouve la grotte de Fontrabiouse. Un parcours d’un kilomètre vous permet de découvrir de manière ludique cet incroyable milieu parfaitement préservé.

Gouffre géant de Cabrespine

C’est entre Narbonne et Carcassonne, creusé au cœur de la Montagne Noire, que le Gouffre géant de Cabrespine dévoile ses secrets, et est reconnu à travers le monde comme un site d’exception.

Salin de la Palme

Situé à une trentaine de kilomètres de Narbonne, au cœur du terroir de La Palme, dans une nature encore sauvage et intacte, le Salin de La Palme est exceptionnel tant sa qualité et sa pureté le rendent unique.

Portel-des-Corbières

Situé à une quarantaine de kilomètres de Narbonne, une ancienne mine fut converti par les hommes en cave de vieillissement : Terra Vinea, à 80 mètres de profondeur.

Vous pourrez découvrir l’histoire du vin en méditerranée avec des animations spectaculaires tout au long d’un parcours riche des incroyables paysages des Corbières.

Restos insolites

« Les grands Buffets » – Restaurant .. à volonté!

Après avoir imposé son concept de buffets haut de gamme à volonté, à prix fixe et très raisonnable (moins de 40€), le restaurant a inauguré récemment le “plus grand plateau de fromages du monde”, avec 111 références.

Un aperçu du menu :

Homard à l’américaine, tournedos au foie gras, magret de canard, cœurs de canard, foie de veau persillé, rognons, aile de raie aux câpres, turbot entier rôti, cuisses de grenouilles, escargots de Bourgogne, os à moelle à la fleur de sel, boudin aux pommes, etc.

Perpignan

L’âge d’or de Perpignan remonte au 13e siècle, et s’étale jusqu’au tout début du 16e siècle, avec son apogée au moment où la ville fut déclarée capitale continentale du royaume de Majorque, qui dura de 1276 à 1344.

La région de Perpignan est la terre de peintres  tels : Salvador Dali, Paul Signac et donné naissance au mouvement des fauves : Henri Matisse, André Derain et Georges Braque.

À visiter

Le Palais des rois de Majorque

La Cathédrale Saint-Jean-Baptiste

Le Campo Santo

Le Castillet

La Place de la Loge de Mer

Un peu plus loin

Chateau Peyrepertuse

C’est à Duilhac, à 800 mètres d’altitude, surplombant les Corbières, que vous découvrirez le château de Peyrepertuse, somptueux édifice du Moyen-Âge.

La Côte Vermeille

Entre Perpignan et la frontière espagnole : Montagnes, vignobles, criques, villages adorables et bleu intense de la Méditerranée, la Côte Vermeille ressemble au pays des merveilles.

Collioure, perle de la côte

Collioure a été surnommé le « joyau de la Côte Vermeille », avec le curieux clocher-phare de son église au bord de l’eau, son château royal, ses ruelles aux maisons colorées et les barques amarrées dans son port.

À visiter

Le Château Royal, vieux de 700 ans et dominant le port

L’Église Notre-Dame des-Anges (XVIIe siècle) véritable emblème de la ville, dont le

le clocher n’est rien d’autre que l’ancien phare du port.

Le quartier du Mouré séduit avec ses maisons ocre et roses, ses balcons fleuris, ses

ruelles pavées de galets.

Banyuls – Cerbère

Banyuls

L’attraction principale de la ville demeure son vin, le banyuls, que l’on peut déguster dans les caves locales : Terres des Templiers.

Également  la métairie de Maillol, transformée en musée. L’artiste repose dans le jardin, sous l’un de ses chefs-d’œuvre : La Méditerranée.

Cerbère

Des Corbières (dernière ville avant l’Espagne) à la Costa Brava (Espagne), Cerbère surprend par l’ampleur de sa gare, dont une partie a été dessinée par Gustave Eiffel. On y trouve de superbes fonds sous-marins, pour les amateurs de plongée.

Un peu plus loin

Castelnou

Situé à 20 kilomètres au sud-ouest de Perpignan, Castelnou est un charmant petit village qui abrite un pittoresque château où vous pourrez visiter l’Abbaye de Saint-Martin du Canigou. Fondée au Xe siècle par des moines bénédictins.

Restos insolites

Le Phare à Palavas-les-flots

Du haut de ses 43 mètres, le restaurant « Le Phare » offre une vue à 360° sur les environs. Construit dans un ancien château d’eau, il propose une cuisine raffinée dans un cadre exceptionnel au cœur du littoral méditerranéen.

Lieux insolites

Le Lac du Salagou

Lac artificiel créé dans les années 60, le Lac du Salagou  est entouré de collines rouges et noires peu communes. On y pratique la voile, la randonnée et le VTT entre autres.

Temple Lérab Ling

À Roquederonde, trône un impressionnant édifice bouddhiste, avec une magnifique statue de Bouddha de 7 m de haut. Ce temple est l’un des principaux centres de culture et d’enseignement bouddhistes tibétains en Europe.!

Le chaos de Montpellier-le-Vieux

Montpellier-le-Vieux est le plus grand chaos rocheux d’Europe, 120 ha. Des randonnées variées avec vue imprenable sur les Grands Causses et des Gorges.

La célèbre scène du film  « La grande vadrouille » où Louis de Funès monte à califourchon sur les épaules de Bourvil a été tournée dans ce cadre grandiose.

PROVENCE – ALPES – CÔTE D’AZUR

Arles

La Ville d’Arles bénéficie d’une double inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, pour le bien culturel « Arles, monuments romains et romans » et pour le bien culturel en série « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France ».

À visiter

L’Amphithéâtre romain

Construit à la fin du Ier siècle, l’amphithéâtre (136m x 107m) pouvait accueillir environ 21 000 spectateurs (contre 12 500 actuellement), qui assistaient à des jeux et des combats.

Le Théâtre antique

Précédant d’un siècle son illustre voisin l’amphithéâtre, le théâtre romain d’Arles, est bâti au cœur de la cité antique.

La Cathédrale Saint-Trophime d’Arles et son cloître

C’est une église romane de la ville d’Arles située place de la République. Elle présente une nef et des bas-côtés voûtés datant du milieu du XIIᵉ siècle. Un portail sculpté est réalisé vers 1180-1190. Le cloître jouxte l’église du même nom.

Les cryptoportiques (et les vestiges du forum)

Comme toutes les villes romaines, Arelate possédait un vaste forum aujourd’hui disparu. On peut aujourd’hui descendre et circuler dans ces galeries souterraines.

Les Thermes de Constantin

Lieux publics des plus fréquentés, les thermes sont indispensables au confort de la vie urbaine de l’époque romaine. Partiellement dégagés, les thermes de Constantin datent du début du IVème siècle.

Les remparts romains

La ville a été entourée de remparts dès l’époque romaine.

Le site des Alyscamps

De l’immense nécropole romaine et médiévale, il reste un site composé d’une église romane, de chapelles et d’une allée de sarcophages aménagée au XVIIIème siècle par les frères minimes.

Les Arènes d’Arles

Elles sont un amphithéâtre romain construit vers 80 apr. J.-C. / 90 apr. J.-C. par les ordres de Tibère César Auguste, dans le cadre des extensions flaviennes de la ville.

L’abbaye Saint-Pierre de Montmajour

Elle est une abbaye bénédictine fondée en 948 à environ quatre kilomètres au nord-est du centre historique d’Arles.

La Camargue

Le Parc naturel régional de Camargue est un parc naturel régional situé dans le sud de la France.

La Camargue forme un triangle de 150 000 hectares dont les pointes sont Arles, Le Grau-du-Roi et Fos-sur-Mer.

La Camargue est le territoire où les hommes vivent avec les chevaux, les taureaux, les oiseaux, le ciel et l’eau. C’est d’ailleurs aussi en tant qu’espace naturel d’intérêt mondial que Arles est classée par l’UNESCO comme Patrimoine mondial de l’Humanité. La Camargue est une vaste zone humide d’environ 100 000 hectares, la plus grande de France et aussi l’une des plus secrètes, qui a permis le développement d’une agriculture adaptée comme la culture du riz et la récolte du sel.

Une centaine de manades se consacrent à l’élevage de chevaux et taureaux. Le cheval est avant tout le compagnon du gardian mais aussi son outil de travail.

Le « Pèlerinage des Gitans » des Saintes Maries de la Mer

Ces fêtes remontent au Moyen Age et leur cérémonial est toujours le même, la foule, cierges en main, chante et acclame chaque année les Saintes Maries.

L’Eglise des Saintes Maries de la Mer connaît plusieurs fois par an des heures de ferveur intense à l’occasion des Pèlerinages. Roms, Manouches, Tsiganes et Gitans arrivent des quatre coins d’Europe et même d’autres continents pour vénérer leur Sainte, Sara la Noire. Ils s’installent dans les rues, sur les places, au bord de la mer. Pendant huit à dix jours, ils sont ici chez eux.

La statue de Sara, Patronne des Gitans, se trouve dans l’Église des Saintes Maries de la Mer, à droite au fond de la crypte, revêtue de robes multicolores et de bijoux

Le pèlerinage est aussi l’occasion de retrouvailles et la plupart des enfants sont baptisés dans l’église des Saintes.

Les Gitans

Si le nom de  » Gitan  » est souvent donné  à l’ensemble des populations d’origine tsigane, il n’appartient légitimement qu’à un seul groupe, de loin le plus nombreux et le plus implanté aux Saintes Maries de la Mer.

Ils se disent soit « Catalans », soit « Andalous », suivant le lieu de leur principal établissement. On les trouve par dizaines de milliers dans le Midi de la France, où certains sont sédentarisés depuis plusieurs années, voire depuis plusieurs générations.

Un peu plus loin

Les Marais du Vigueirat

Sur pas moins de 1200 hectares, le site naturel protégé des Marais du Vigueirat est le lieu parfait pour observer près de 2000 espèces de la faune et de la flore, parmi lesquels taureaux, chevaux de race Camargue, et bien sûr les fameux flamands roses.

Avignon

Avignon, ville de Provence, où les papes catholiques élisent résidence dans la ville et y restent sous le règne pontifical jusqu’en 1791, date à laquelle elle est rattachée à la France.

Construit à partir de 1335, principalement par deux papes bâtisseurs, l’austère Benoît XII et son successeur, le beaucoup moins ascétique Clément VI, le palais deviendra la plus grande édifice gothique de tout l’Europe.

Le centre historique de la ville, le Palais des Papes, l’ensemble épiscopal et le pont Saint Bénézet sont inscrits au patrimoine mondiale par UNESCO.

L’Hôtel de Ville, fut  bâti entre 1845 et 1851 à l’emplacement d’une ancienne livrée cardinalice dont il a conservé la vieille tour fortifiée transformée en beffroi au XVe, ainsi que l’horloge à Jacquemart.

À visiter

La Cathédrale Notre-Dame des Doms d’Avignon

L’hôtel des Monnaies

Le Petit Palais,

La Basilique Saint Pierre,

Les remparts

Le Pont d’Avignon

Sisteron – la perle de Haute Provence

La Citadelle-forteresse qui couronne la ville sur son rocher et domine le fleuve de la Durance est un ensemble architectural d’époques diverses (12°, 14°, 16°, 17° et 19° siècles) qui abrite aujourd’hui la chapelle ND du Château et deux musées.

À visiter :

La Citadelle

La Chapelle ND du Château

La Cathédrale ND des Pommiers (1200)

Le Couvent St Dominique (1248,1620)

L’Église St Marcel (XII°)

Les Tours de la ville (1370), vielle ville, vestiges du couvent des Cordeliers

Digne les bains

Une station thermale aux vertus climatiques reconnues, insérée au carrefour de 3 vallées et possède une réserve géologique impressionnante qui s’étend sur près de 150.000 ha (elle comprend 38 communes).

Une collection de 350 plantes aromatiques est à découvrir au jardin botanique des Cordeliers dans une architecture typique de jardins en carreaux du moyen âge.

À visiter

La Cathédrale St Jérome

La Cathédrale ND du Bourg

Le Centre d’exposition de la réserve géologique

Le Musée de Digne (Beaux Arts, histoire naturelle)

Le Musée départemental d’Art Religieux

Le Musée de la lavande

La Maison d’Alexandra David Neel

Cette grande voyageuse de la fin du XIXème (1868-1969) a étudié pendant 25 ans avec les lamas tibétains.

Grasse – Capitale mondiale de la parfumerie

La ville des parfums depuis le 17ème siècle.

Fragonard, Galimard, Molinard, les trois grands parfumeurs historiques vous ouvrent leurs portes. De la matière première au parfum en passant par la distillation ou l’enfleurage, vous saurez tout sur les mystères de la fabrication d’un parfum.

À visiter

La Villa musée Fragonard,

Le Musée Provençal du Costume et du Bijou

Le Musée d’Art et d’Histoire de Provence

Le Musée Amiral de Grasse

Le Musée International de la parfumerie

Le Musée de la Marine

La Cathédrale Notre-Dame du Puy (13è siècle) de style roman-provençal  fut construite au 11ème siècle, et souvent remaniée. A l’intérieur, un beau retable attribué à Louis Bréa, trois toiles de Rubens et un tableau de Fragonard, des vitraux et statues de Baillet.

Les Nombreuses chapelles (Saint-Thomas, baroque provençal, des pénitents Saint-

Michel 18ème/19ème, restaurée avec salle d’exposition)

Les Chapelles rurales.

Les parfumeries Fragonard, Galimard, Molinard et le salon des parfums.

Un peu plus loin

La Spéléologie : nombreuses petites cavités au plateau de la Malle, dont le « Trou du

Curé »

La grotte de la cascade de Saint-Sauveur (150 m de développement)

Les souterrains artificiels du Haut-Malbosc (500 m de galeries)

Le Petit train touristique de Grasse

Aix-en-Provence

Protégée par la Montagne Sainte Victoire qui culmine à 1.011 m, Aix est entourée d’une campagne richement préservée avec d’authentiques bastides provençales entourées de jardins à la française.

Les grands noms de la littérature ou de la peinture ont été inspirés par le charme de la ville : Guigou, Stendhal, Mistral, Zola et Cézanne, un itinéraire frappé de la lettre C traverse Aix en Provence et permet de visiter les lieux où vécut le peintre.

À visiter

L’Hôtel de Ville.

La Tour de l’Horloge.

Le quartier Mazarin et les rues piétonnes.

Le Mausolée Joseph Sec

L’Atelier de Cézanne

Cézanne, l’enfant du pays qui a popularisé les paysages du Pays d’Aix dans les musées du monde entier.

Caumont Centre d’Art

Une véritable institution culturelle établie dans l’ancien Hôtel de  Caumont, remarquable édifice du XVIIe siècle, dédié aux Beaux-Arts

La Cathédrale  St Sauveur & l’Archevêché

Jouxtant la cathédrale St Sauveur, l’ancien palais des archevêques d’Aix en Provence accueille au 1er étage le Musée des Tapisseries et pendant le mois de juillet les principales manifestations du Festival d’art Lyrique.

Le Cours Mirabeau et la Fontaine de la Rotonde

Edifiée en 1860, cette fontaine de 32m de diamètre et d’une hauteur de 12m possède une vasque en fonte. Le bassin est décoré de lions, cygnes et dauphins chevauchés par des anges. Trois statues symbolisant la Justice, l’Agriculture et les Beaux-Arts la surmontent..

Le Musée Granet

Il offre à nos regards plus de 12 000 œuvres et chefs d’œuvre : des collections de l’école française de peinture du XVIIème au XXIème siècle, 10 tableaux de Cézanne « l’enfant du pays », la somptueuse collection issue de la donation Meyer consacrée aux maîtres européens de l’art moderne du XXe siècle « de Cézanne à Giacometti », une galerie de sculptures et des salles consacrées à l’archéologie et plus particulièrement aux celto-ligures.

Le Pavillon Vendôme

Avec ses magnifiques jardins à la française, qui abrita les amours du duc de Vendôme avec la Belle du Canet.

La Fondation Vasarely

À l’entrée de la ville se trouve la Fondation Vasarely, créée par le maître inégalé de l’art abstrait géométrique, inventeur de l’art optique, qui désirait réconcilier l’art moderne avec l’architecture et l’urbanisme.

Un peu plus loin

Le Château Paradis

Le château Paradis, à 20 minutes d’Aix en Provence, est un domaine viticole de l’appellation Coteaux d’Aix en Provence. Vous y trouverez des vins rouges aux tanins légers, et des rosés légers, fruités et agréables.

Marseille

Marseille est une entité à part dans la Provence. Fondée en 600 avant JC par des marins grecs de Phocée, c’est la plus ancienne grande ville française et sûrement la plus complexe.

2ème ville et 1er port de France, elle était au temps des colonies la porte de la France sur la Méditerranée.

Marseille ville de la pétanque et du Pastis

Si les Marseillais aiment autant la pétanque, c’est surement parce que c’est un peu dans leurs gênes.

La Pétanque, ou les jeux de boules, prennent une place importante dans le divertissement populaire dès la Renaissance, et deviennent synonyme d’adresse, de technicité et de maîtrise de soi.

C’est ensuite la région Lyonnaise qui portera l’essor de ce sport dès 1933 par la création de la « Fédération Nationale de Boules »

Le terme pétanque attendra 1910 pour être officialisé et s’imposer dans le vocabulaire commun lors du premier concours officiel qui se déroulera à La Ciotat sur ses terres natales

Le Pastis ou « le Petit Jaune » est la seule boisson anisée fabriquée à Marseille composée de délicats arômes naturels d’anis…

À visiter

La Cathédrale de la Major

La vieille Charité (quartier du Panier)

Le jardin des vestiges

Les Palais Longchamps, du Pharo

Notre Dame de la Garde,

Notre-Dame-de-la-Garde, appelée aussi « La Bonne Mère », est une basilique mineure du XIXᵉ siècle de l’Église catholique.

Les Calanques

Ville de contraste avec ses vieux quartiers (Le Panier près du vieux port), sa corniche lumineuse face à la mer, ses calanques sauvages qui plongent dans les eaux d’un bleu profond sur 20 km de côtes jusqu’à Cassis.

Restos insolites

Le Ventre de l’Architecte

Au troisième étage d’un bâtiment conçu par le père de l’architecture moderne Le Corbusier, découvrez le « Ventre de l’Architecte ». Ce restaurant prend place dans la Cité radieuse de Marseille. La terrasse est située face à la mer et aux îles du Frioul.

Un peu plus loin

L’îlot d’If & Le château d’If

Sur cette île pas de plage, mais le château d’If qui prend l’entière totalité de l’île. La forteresse, fut une prison, où fut emprisonnée Edmond Dantès, le héros imaginaire du roman « Le Comte de Monte Cristo » d’Alexandre Dumas.

Une forteresse  dont le but fut triple sous le règne de François Ier, soit :

–  protéger les côtes d’une invasion

– couvrir les sorties et le mouillage de la toute nouvelle flotte de galères royales

– surveiller Marseille, rattachée au Royaume de France en 1480.

Les îles du Frioul – le calme absolu

Les îles du Frioul forment un archipel constitué de quatre îles , situées  à 2km de la rive du quartier d’Endoume et s’étend sur 200 hectares.

Avec de la chance vous pourrez admirer plusieurs espèces de poissons, des dauphins et tortues.

Petits extras de la Région « Provence Alpes Côte d’Azur »

Les plus beaux endroits en Provence-Alpes-Côte d’Azur

 Roussillon ou le « Colorado Provençal ».

Situé au cœur du parc naturel du Lubéron, Roussillon  compte un peu plus de 1000 habitants  et est l’un des plus beaux villages de France. Vous pourrez admirer des paysages qui vous rappelleront sans doute le Grand Canyon.

Les Ocres de Rustrel

Vestiges de l’exploitation des carrières d’ocre, le Colorado Provençal de Rustrel et ses teintes rouges-orangées offrent en effet des décors dignes des paysages de l’État américain.

Le plateau de Valensole

Sur près de 800km², le Plateau de Valensole est un grand grenier d’arbres et plantes à la fois méditerranéennes et montagnardes : pins, oliviers, pommiers, chênes, amandiers, vignes, et surtout lavandins.

Le Lac de Sainte Croix

Troisième plus grand lac de France, le Lac de barrage de Sainte-Croix s’étend sur près de 10 kilomètres de long et 2 kilomètres de large, en offrant sorties en pédalo, voile, bateau, canoë-kayak et baignades.

 Moustiers-Sainte-Marie

Entouré par des champs de lavande, Moustiers-Saint Marie est l’un des plus beaux villages de France. Situé dans les hautes Alpes au cœur du parc régional du Verdon, ce village est réputé pour son étoile suspendue au-dessus du vide, et son musée de la faïence.

Le lac d’Allos

Plus grand lac naturel d’altitude d’Europe, le Lac d’Allos formé par les fontes des neiges, atteint près de 50 mètres de profondeur, sur quelques 54 hectares.

Le voile de la Mariée

Dans un grand cirque glaciaire du Parc national des Ecrins, à proximité du massif du Dévoluy, se découvre la cascade du Voile de la Mariée, qui permet de rejoindre, après1h30 de marche facile, le superbe lac du Lauzon et/ou le refuge de Vallonpierre et son lac.

Les calanques de Cassis

Grande chaîne de falaises de 4 000 hectares plongeant dans la mer, 20km de sentiers de randonnée, de nombreuses criques aux eaux claires et aux superbes bleus : les calanques entre Cassis et Marseille sont un vrai paradis.

Gordes

Gordes est l’un des plus beaux villages du Lubéron, où se trouvent : des abbayes anciennes :- L’abbaye de Sénanque  (est un monastère cistercien fondée en 1148, et en activité)

– Des moulins à eau

– de nombreuses maisons construites il y a des siècles

Mosset

Mosset est l’un des plus beaux villages du sud de la France. Entouré de montagnes, ce village abrite :

– La tour des Parfums

– La tour de Mascarda

– De vieux édifices religieux comme l’église Saint-Julien-le-Vieux, aujourd’hui en ruine.

Pour randonner dans le confort et sans se fatiguer louez un âne à « Les ânes de la Licorne ».

LA CORSE ou L’ILE DE BEAUTÉ

« L’île de beauté » est une véritable « montagne dans la mer » et est l’une des plus grandes de Méditerranée occidentale après la Sicile et la Sardaigne.

L’île dispose également de nombreux fleuves, rivières et lacs qui forment de superbes paysages corses. Le plus long fleuve de Corse est le Golo, long de 80 km. 43 lacs d’origine glaciaire sont situés en haute montagne.

La Corse a bien su préserver ses espaces naturels grâce à un parc marin international, des réserves naturelles (les plus connues sont celles de Scandola, au Nord Ouest de l’île, et de Bonifacio, à l’extrême sud) et le Parc naturel régional de Corse.

Elle est distante de 90 km de la côte italienne et se trouve à 170 km au nord-ouest de Nice.

La Sardaigne n’est qu’à 12 km au sud de l’île

La Corse est composée de 2 départements
− la Haute-Corse, avec comme chef-lieu Bastia
− la Corse du Sud, avec comme chef-lieu Ajaccio

À découvrir et/ou visiter

Ajaccio sur l’ile de Napoléon Bonaparte, qui y naquit en 1769, et devint le premier Empereur des Français, le 18 mai 1804.

Après sa défaite, devant les Anglais, lors de la bataille de Waterloo en 1815 (Belgique), son règne se termina en tant que prisonnier des Anglais sur l’Ile de Sainte Hélène en 1821.

Musée de la Maison Bonaparte

Maison ancestrale où vécut la famille Bonaparte entre 1682 et 1923, aujourd’hui restaurée et devenue musée national.

 Réserve naturelle de Scandola

Réserve naturelle côtière avec aigles de mer, eau transparente, vie marine riche et oiseaux de mer, dont cormorans.

Calanques de Piana

Formation géologique spectaculaire avec falaises de roche rouge surplombant la Méditerranée.

Aiguilles de Bavella

Les aiguilles de Bavella dominent le col du même nom à 1 218 m, reliant l’Alta Rocca à la côte est de la Corse. Le site se caractérise par des pics déchiquetés, de grandes murailles rocheuses et des pins tordus par le vent.

Station Préhistorique de Filitosa

Filitosa est un site préhistorique de Corse occupé à partir du néolithique ancien jusqu’à l’Antiquité. Reconnu internationalement, il est principalement représentatif de l’âge du bronze en Corse, pour sa spectaculaire concentration en statues menhirs.