Pour cette nouvelle invitation au voyage, je vais vous faire découvrir la France de long en large en vous présentant des sites touristiques classiques et traditionnels, mais aussi en traversant parfois des lieux insolites, des chemins de traverse, et également par les papilles en vous présentant les spécialités culinaires, les vins et boissons des différentes régions,  en entrant parfois dans des bistrots particuliers.

Car il est reconnu que les points de convivialité français, restent les petits bistrots de quartiers ou de villages.

Je me dois de préciser à nouveau que si j’ai pour une grande partie voyagé dans toutes ces régions, je me suis aidée pour les points spécifiques et  historiques des informations offertes par l’Office du Tourisme des régions, et/ou sites officiels des villes.

En ce qui concerne les hébergements et les moyens de transports, je vous laisserai juge de vos choix et préférences, tout en sachant que la France offre une grande variété de possibilités.

Pour l’hébergement classique quelques propositions entre :

– Les hôtels, les Airbnb, les locations, les maisons d’hôtes, les camping-cars, les campings, etc…

Pour les hébergements insolites :

– Cabanes dans les bois

– Roulottes

– Bulles

– Yourte

– Tipi

– Tente suspendue

– Péniche

– Maison troglodyte

– etc…

En ce qui concerne les transports, le réseau ferré français reste encore l’un des meilleurs de l’Europe avec des forfaits spécifiques et peu onéreux. Auquel s’ajoute maintenant un réseau développé d’autobus, puis le covoiturage, locations de voitures, location de vélos, et si vous le préférez… le pouce!

Je vous souhaite une belle première partie de voyage.

En effet et comme je vous expliquais que la ville de Paris peut être représentée par un cercle, délimité en deux parties par la Seine qui en serait le diamètre (Rive Droite/Rive Gauche), la France est un hexagone qui lui aussi est séparé en deux parties par un fleuve : la Loire.

Les régions touristiques de la France peuvent donc se localiser par :

– régions au nord de la Loire

et

– régions au sud de la Loire

Je commencerai cette découverte par la partie au Nord de la Loire.

Pour vous permettre de mieux vous situer voici, ci-dessous, les régions localisées dans l’hexagone :

Au nord de la Loire : 

Les HAUTS DE FRANCE (frontalier avec la Belgique) couramment appelé : le Nord

Avec le Nord-Pas de Calais – la Picardie – la Champagne Ardennes (partie nord)

Le GRAND EST (frontalier avec le Luxembourg & l’Allemagne) –

Couramment appelé  l’Est avec l’Alsace, la Lorraine et Champagne Ardennes

L’ILE DE FRANCE

La NORMANDIE

Avec anciennement deux territoires : la Basse Normandie et la Haute Normandie

La BRETAGNE

Les PAYS DE LOIRE

Le CENTRE VAL DE LOIRE

La BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ (en partie- frontalière avec la Suisse))

Au sud de la Loire :

Régions qui étaient couramment appelées : Le Sud Ouest – le Centre – le Sud Est et les Pyrénées, sont devenues :

La BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ (en partie – frontalière avec la Suisse)

L’AUVERGNE-RHÔNE-ALPES (frontalier avec la Suisse et l’Italie)

La NOUVELLE AQUITAINE (frontalière avecl’Espagne)

L’OCCITANIE (frontalière avec l’Espagne & Andorre)

La PROVENCE CÔTE D’AZUR (frontalière avec l’Espagne, Monaco, l’Italie)

La CORSE (En méditerranée)

La France, bien que vieillissante et d’une superficie représentant un tiers du Québec, reste un magnifique pays qui se distingue non seulement par sa diversité dans ses régions, par ses paysages, sa végétation, ses climats, ses architectures, mais également par la variété de ses traditions, par la richesse de sa gastronomie,  de ses  vins, et même de ses langues régionales.

Géographiquement dans l’hexagone les régions frontalières de l’Est seront plus accidentées et boisées, que les régions littorales de l’ouest qui seront plus ou moins vallonnées, voire plates.

Pour simplifier la traversée et surtout pour mieux avoir le sens de l’orientation, nous commencerons ce voyage à travers la France, en regardant la carte et en prenant les régions de droite à gauche, au Nord de la Loire, soit depuis les régions frontalières avec les pays d’Europe à l’Est, pour aller vers l’ouest retrouver Mers et Océan.

Le Grand-Est

La région Alsace-Lorraine a son propre dialecte.

L’Alsace et la Moselle se situent aux frontières de deux grandes puissances européennes : la France et l’Allemagne. Ces régions ont depuis toujours suivi l’influence de ces deux pays, ce qui a petit à petit donné naissance à un nouveau dialecte : l’Alsacien. Ce que nous appelons aujourd’hui l’alsacien puise ses origines dans la langue allemande, à laquelle des locuteurs francophones y ont apporté de nombreuses nuances.

Face aux  frontières luxembourgeoise et allemande  le Grand-Est vous propose de découvrir une région riche en architecture, paysages, gastronomie et culture.

Une région de vignobles, où vous visiterez des villes avec des maisons à colombages.

L’Alsace est sans conteste l’un des plus beaux modèles de la beauté et de la diversité des écosystèmes forestiers d’Europe.

Des Vosges au Jura, du nord au sud, il y a en Alsace une diversité de forêts et de massifs boisés : chênes, pins, aulnes, frênes, érables, etc…

Une région de parcs, réserves naturelles, et de lacs :

Le lac de Seven, Le lac Blanc, Le lac du Lachtelweiher, Le Lac des Perches, Le lac des Ballons, Le lac de la Lauch, etc..

De par sa nature, sa végétation et son climat le Grand Est français pourrait se rapprocher de nos belles régions québécoises.

Si cela vous tente vous pourrez choisir de sillonner les plus beaux villages d’Alsace en suivant la route des Vins d’Alsace.

Un aperçu :

Eguisheim est très appréciée, Hunawihr vous plaira par son côté atypique, au milieu des vignes, son Jardin des papillons et son architecture fortifiée. Les maisons blanches à colombages d’Hunspach, les maisons vigneronnes de Mittelbergheim ou encore les magnifiques demeures XVème et XVIIIème de Riquewihr vous en mettront aussi plein la vue et comptent parmi les plus beaux villages d’Alsace.

Sur le parcours il vous sera impossible de ne pas faire une halte à Obernai, une ville qui n’a pas raté son rendez-vous avec l’Histoire. Carrefour romain, elle devient ensuite une villa royale mérovingienne.

Mais ne pas délaisser le Pinot Noir Affenberg, un vin vieilli en barriques de bois neuf. Ce vin est charpenté et généreux, avec ses notes boisées et ses tanins soutenus. Pour l’accompagner, rien de mieux que de déguster gibier, abats et viandes rouges.

Pour le tourisme classique vous visiterez les villes de :

– Strasbourg capitale de l’Europe et de l’Alsace, possède un patrimoine historique et architectural qui en fait la ville la plus riche d’Alsace. Elle est bien évidemment incontournable non seulement pour ses monuments, ses musées, mais aussi pour saisir les différents visages de l’Alsace et des Alsaciens.

Si vous voyagez en période des fêtes de Noël,  Strasbourg vous fera découvrir la tradition de la crèche avec les nombreuses crèches, qu’elles soient en bois, vivantes, ou artisanales, installées dans des endroits intimistes ou aux yeux de tous.

En quittant Strasbourg vous prendrez un grand plaisir à flâner dans de charmants petits villages typiquement alsaciens, aux rues pavées et aux regards de leurs anciennes demeures aux toits pointus, aux couleurs vives et aux façades à colombages.

Des petits détours à s’offrir :

Le Donon, montagne sacrée

Sa situation à l’écart des foyers favorise le développement des légendes, mêlant mythe et réalité. Les Romains, mystérieusement séduits, consacrent le site à Mercure. Craint par les premiers chrétiens, le Donon aurait, depuis, présidé à la conception de Victor Hugo. Sous Napoléon III, un pastiche réussi de temple antique vient couronner le sommet.

Le Lac de Lispach, Vosges

D’une superficie de 10 ha, situé à 900m d’altitude dans la vallée de Chajoux à La Bresse, le lac de Lispach d’origine glaciaire est un des sites les plus remarquables du Massif des Vosges. On le découvre via un sentier bordé de panneaux pédagogiques, pour en apprendre plus sur la faune et la flore de cette tourbière lacustre.

L’Europa-Park

Élu meilleur parc de loisirs du monde pour la 5ème année consécutive en 2018, découvrez Europa-Park : sur une superficie de 95 hectares, les visiteurs épris d’aventure sont attendus par plus de 100 attractions et spectacles à distribution internationale. Les 15 quartiers européens avec leur architecture et leur gastronomie typiques ravissent les visiteurs de tous âges dans un parc magnifique arboré.

La Gastronomie, vins et spiritueux

Plats traditionnels :

– La choucroute garnie

– Le baeckoeoffe (plat de viandes et légumes marinés)

Fromages

– Le munster

Desserts

– La « Flammekueche » ou « Tarte Flambée »

– Le Kouglof

– Le Bretzel (sous différentes formes)

Les Vins, bières et spiritueux

– Sylvaner : vins secs, gouleyants avec un léger fruité

– Pinot blanc ou Klevner : vins secs, frais, souples et ronds, corsés

– Riesling (cépage noble d’Alsace) : vins secs, racés, fruités et élégants

– Muscat d’Alsace : vins secs, fruités, délicats

– Pinot gris ou Tokay d’Alsace : vins opulents, fruités et bouquetés

– Pinot noir : vins rouges et blancs légers, fruités et parfumés

– Gewurztraminer : vins puissants et aromatiques

Pour les bières l’Alsace est le premier territoire brassicole de France avec 60 % de la production nationale.

Vous pourrez déguster une gamme très variée de bières, tant dans les goûts que dans leurs arômes. De la traditionnelle bière de Noël aux notes suaves et épicées, à la bière fraîche et fruitée que l’on se réjouit de savourer en terrasse dès les premiers rayons du soleil.

Quelques marques spécifiques : Kronenbourg, Karlsberg, Heineken,  Fischer, etc.

Mulhouse

La cité du train, anciennement appelée musée du chemin de fer, est située à Mulhouse. Ce musée abrite, dans deux grands halls, une très belle collection consacrée à l’histoire du chemin de fer. Vous pourrez ainsi découvrir des locomotives et des wagons des XIX et XXème siècles, superbement mis en scène.

Le château du Haut Koenigsbourg

Dominant la plaine d’Alsace, le château du Haut Koenigsbourg est le château fort le plus connu en Alsace et l’un des monuments les plus visités d’Alsace

Metz

Cité trimillénaire, Metz possède un patrimoine et une architecture riches.

Metz antique

Metz médiévale

Metz moderne

Metz contemporaine

Annexée par l’Allemagne en 1871, la ville se métamorphose. Les allemands construisent une double ceinture de forts, détruisent les remparts devenus inutiles et créent « la nouvelle ville » autour d’une nouvelle gare.

Metz redevient française en 1918 et connait une 2e annexion allemande de 1940 à 1944.

Ouverte sur l’Europe, tournée vers les technologies de demain, Metz, capitale de la Lorraine, conjugue aujourd’hui sa passion pour l’art contemporain.

La gare de Metz

la gare de Metz est la plus belle de France, avec ses grands halls, sa galerie voûtée, sa tour d’horloge, sa longue façade. Aussi colossale soit-elle, la gare chère au Kaiser Guillaume II offre une multitude de petits détails qui récompenseront les yeux des curieux. Car si vous ouvrez les yeux et levez un peu la tête, cette gare vous racontera une page d’histoire de la Lorraine annexée (1871-1918).

La gastronomie , vins et spiritueux

Plats traditionnels
– La quiche lorraine, créée au 16ème siècle, connaît une réputation mondiale.

Elle a trois bases fondamentales de la cuisine lorraine : le lard, la crème et les œufs, le tout sur fond de pâte brisée ou feuilletée.

– La potée lorraine est un plat convivial où la saveur naturelle des produits du terroir, carottes et poireaux, se mêle à celle des charcuteries fumées.

Desserts

– La Mirabelle (prune) demeure l’incontournable emblème gastronomique de la région

lorraine.

– Tartes aux fruits, tôt-faits, œufs à la neige et spécialités à la mirabelle raviront tous

les gourmands.

Paris-Metz un petit gâteau aux couleurs acidulées composé de macarons fourré

d’une mousseline Arlequin surmontée de framboises.

Les vins et spiritueux

La Route des Vins du Pays Messin

Route des Vins du Pays Messin traverse la région viticole à l’orée de Metz. Loin de se limiter aux domaines, elle relie 20 villages et permet de découvrir le petit patrimoine, de longer vergers et vignobles, et de contempler du haut des coteaux le plateau lorrain et la vallée de la Moselle. Cet itinéraire mène le visiteur à la rencontre de 12 vignerons de l’AOC Moselle, prêts à vous faire déguster leurs cuvées. Ces vins accompagnent idéalement quiche, tourte, potée…

Les cépages :aux vins fins et clairets issus des cépages pinot et auxerrois a succédé une palette variée et enrichie : pinot noir, pinot gris, auxerrois, Müller-Thurgau, pinot blanc, riesling, gewurztraminer et gamay.

– L’eau de vie, la liqueur de mirabelle et les vins de Moselle AOC.

Nancy, sa Basilique, ses Portes et ses Musées

Basilique Saint-Epvre

Porte de la Craffe

Porte Stanislas

Porte Sainte Catherine

Porte Désilles

Porte Saint Georges

Porte Saint Nicolas

Musée de l’École

Musée des Beaux-Arts

Musée Aquarium

Sur le trajet en allant vers l’ouest vous traverserez la Champagne-Ardenne qui

s’est retrouvée pendant la 1ère Guerre Mondiale, au cœur d’un conflit qui a laissé derrière lui de nombreux ravages. Les batailles de la Marne, Roland Garros, Augustin Trébuchon, la Main de Massiges, des lieux, des évènements et des hommes entrés dans l’histoire.

Autres sites à visiter :

Musée historique Saint-Remi

Cimetière Militaire de Chambrecy

Centre d’interprétation Marne 14-18

Mémorial de la Guerre14-18 de Sommepy-Tahure

Cimetière Militaire italien dit de Bligny

Musée de Souain-Perthes-les-Hurlus

Etc…

Mais également des visites s’imposent dans les différentes vignes et caves de Champagne, le nectar des rois en région Champagne-Ardenne

Le Champagne est un vin AOC élaboré à partir de trois cépages :

– Le Pinot noir, le Pinot Meunier et le Chardonnay.

Inscription des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans la catégorie « Paysage culturel ».

Le Champagne se décline en deux sous-catégories :

– Le champagne dit « brut » et celui dit « demi-sec ».

Le champagne brut qui est pauvre en sucre trouvera tout à fait sa place pour un apéritif et au cours du repas car son goût est rafraîchissant et vif

Le champagne demi-sec plus sucré se consommera pour les desserts.

Dans certains vignobles de la région (et de France), apportez votre pique-nique et le vigneron indépendant vous offrira son vin, fruit de son travail et objet de sa fierté.

Une invitation à la découverte d’un métier intimement lié au terroir et à la tradition.

De jolies surprises vous attendent avec plus de 1 000 animations pour petits et grands.

Reims

 

La ville du sacre des Rois de France

La Cathédrale, le Palais du Tau, l’ancienne Abbaye (et la Basilique) Saint-Remi sont classés au Patrimoine Mondial par l’UNESCO.

Le Musée des Beaux-Arts, Musée-Hôtel Le Vergeur, Ancien Collège des Jésuites et le Planétarium, le Fort de la Pompelle, le Musée de Reddition, le Musée Automobile Reims Champagne, la Chapelle Foujita, la Basilique et le Musée Saint-Remi, le Cryptoportique, la Porte Mars, la Place Royale …

Troyes

Ville d’Art et d’Histoire

Capitale historique de la Champagne, Troyes s’illustre aujourd’hui grâce à son industrie de la maille.

Il faut impérativement parcourir  le “bouchon de champagne”, centre-ville construit sous cette forme, le secteur piétonnier avec ses belles maisons du XVIe siècle à colombages remarquablement restaurées : la Maison du Boulanger, la Tourelle de l’Orfèvre, les nombreuses églises, embellies d’un ensemble exceptionnel de vitraux dont l’église Sainte-Madeleine et son jubé de pierre, sculpté, l’un des plus beaux de France et la basilique Saint-Urbain, chef d’œuvre du gothique.

Charleville-Mézières

La ville est célèbre pour sa Place Ducale et son festival international de la Marionnette.  Place qui eut comme modèle la Place des Vosges, avec son cloître urbain entièrement fermé par des pavillons de pierre, de brique et d’ardoises.
Des fortifications de Mézières vous pourrez voir la Tour du Roy, la Tour Milart, la Porte de Bourgogne et une grande partie des remparts. Le Vieux Moulin renferme le Musée Rimbaud. Il est le départ des promenades en bateau-mouche sur la Meuse.

A voir également :

Basilique Notre Dame d’Espérance

Musée Arthur Rimbaud

Le parc animalier de Saint-Laurent, le très beau Musée de l’Ardenne consacré essentiellement au patrimoine ardennais, l’horloge du Grand Marionnettiste sur la façade de l’institut de la Marionnette.

Hauts-de-France (Picardie/Nord-Pas-de-Calais)

Amiens

La Cathédrale Notre-Dame d’Amiens, est la plus vaste cathédrale gothique de France.

Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO

Construite en une soixantaine d’années, elle devient le plus vaste édifice gothique de France et pourrait donc contenir deux fois Notre-Dame de Paris.

Le Musée de Picardie

Musée de la statuaire et de l’architecture religieuse, « musée de l’Œuvre » pour la Cathédrale d’Amiens, musée archéologique, musée des beaux-arts ou encore témoignage de la peinture du tournant du XIXe siècle : le Musée de Picardie est une collection de musées réunis en un seul !

Autour d’Amiens

Le Chemin des Dames, qui doit son nom aux « Dames de France », Victoire et Adélaïde, filles de Louis XV, est un des hauts lieux de mémoire de la Grande Guerre : vestiges de tranchées, musées, villages détruits jalonnent ce parcours d’une trentaine de kilomètres.

L’abbaye de Saint Riquier, est un des plus beaux exemples du gothique flamboyant de la Côte Picarde.

À l’intérieur, la lumière révèle les reliefs de la dentelle de pierre, et de hautes fenêtres éclairent des statues colossales, un buffet d’orgue géant et dans le chœur, la majestueuse grille laisse entrevoir deux rangs de stalles savamment travaillées.

En Été c’est aussi le siège d’un des plus importants festival de musique du Nord de la France : le Festival de Musique de Saint Riquier,  où l’on peut entendre : Beethoven, Mendelssohn, Brahms, Offenbach… mais aussi du jazz, des contes, des musiques venues du bout du monde.

Lens et son Musée du Louvre

Avec plus de 900 œuvres issues du vaisseau amiral parisien, ce musée ouvre sur un inestimable trésor culturel réparti dans trois espaces : la Galerie du Temps et le Pavillon de verre, qui sont gratuits, et la Galerie des expositions temporaires.

Il permet de parcourir 5 500 ans d’histoire des arts de l’humanité.

Mais aussi :

Le Centre Historique Minier de Lewarde

Le musée Matisse du Cateau-Cambrésis

Le Château de Fère

Le Château de Pierrefonds

L’Abbaye de Chaalis

Lille 

L’opéra de Lille, édifice de l’architecte Louis-Marie Cordonnier et de style néo-classique, trône fièrement place du théâtre. Il est le lieu incontournable de manifestations musicales éclectiques et de renommée internationale.

La Maison Méert. la plus ancienne pâtisserie-chocolatier en activité du monde.

Quand vous venez à Lille c’est une halte inévitable. La Maison Méert, dont l’histoire pâtissière commence en 1761 dans le même lieu qu’une confiserie établie en 1661, a été moult fois récompensée pour ses gourmandises. L’établissement jouit d’une réputation internationale qui lui vaudra la visite de personnalités telles que Napoléon, Winston Churchill, Marguerite Yourcenar et bien sûr le lillois Charles de Gaulle.

Boulogne-sur-Mer

La Basilique Notre-Dame et sa Crypte

Dominant la ville de ses 100 mètres de hauteur, la basilique Notre-Dame a été construite au 19e siècle sur les ruines de la cathédrale médiévale, détruite en 1798.

Située sous la Basilique Notre-Dame, la crypte de Boulogne-sur-mer est à la fois une œuvre architecturale sans pareil et également un musée dont les collections vous feront voyager à travers 2000 ans d’histoire, de l’époque romaine à nos jours.

La gastronomie, vins et spiritueux

Plats traditionnels

– L’agneau de pré salé

– L’Anguille fumée de la Somme

– Le pâté au canard d’Amiens

– Les fruits de mer et les poissons de la baie de Somme

– La ficelle picarde qui est une crêpe farcie avec du jambon et des champignons,

– La flamiche ou Tarte au Maroilles

Fromages

– Le Rollot

– Le maroilles

– Le dauphin

– La tomme au foin

– Le Bray Picard

Desserts

– La Crème Chantilly

– Macaron d’Amiens

– Les tuiles de Beauvais

– Les Cugnots : brioches de Saint Quentin

– Les Croustillons : beignets de Saint Quentin

Boissons, vins et spiritueux

– Cidre doux

– Cidre brut

– Bières

– Vins médiévaux

– Eaux de vie

Aussi en Haut de France

Bistrots insolites

Calais, le bar de pêcheurs

C’est un tout petit bistrot de Calais où tout commence par un rituel. Que l’on se connaisse ou non, la tradition est de saluer tout le monde, des patrons aux derniers clients au fond. De petites attentions qui favorisent les rencontres. C’est tout le charme du Minck, le nom du quartier portuaire où il se situe. Toutes les générations et tous les milieux se côtoient sans distinction.

Un café typique qui est resté dans son jus depuis les années 1960.

Une institution pour les Calaisiens

C’est précisément ce que recherchaient les patrons. Après une carrière dans la téléphonie et les transports, Michelle et Laurent Lefebvre voulaient changer de vie. Ils sont tombés sous le charme de ce petit bistrot à taille humaine, un lieu où travailler en famille. Ici, tout fait référence à la mer jusqu’à la collection du patron : « Il y a seize ans, j’ai commencé à accrocher des casquettes que les clients avaient oubliées. J’en ai eu de plus en plus et j’ai commencé une collection ».

Une institution pour les Calaisiens et les clients de passage.

La Normandie, région de pommiers (unification de la Haute et Basse Normandie)

Région vallonnée et verdoyante, où l’on retrouve des maisons à colombages.

La Normandie, source d’inspiration de nombreux peintres avec les falaises d’Étretat, qui surprennent et ravissent du fait de leur verticalité, leur blancheur calcaire et leur belles plages de galets. Sur place vous pourrez découvrir l’Arche, l’Aiguille, la Manneporte, et le « trou à l’homme », formations rocheuses qui font également la renommée des falaises d’Étretat.

Les Plages du débarquement de Normandie

Dans le Calvados et le Cotentin, 5 plages ont vu le débarquement des alliés lors de l’opération Overlord, le 6 juin 1944 : les deux américaines Utah et Omaha Beach et les 3 anglo-canadiennes, Gold Beach, Sword Beach, et Juno Beach.

Peu surveillée par les Allemands, la plage d’Utah Beach a été choisie par les américains pour faciliter l’accès aux navires alliés au port d’eau profonde de Cherbourg. Ainsi, le parachutage des soldats américains dans la nuit du 5 juin aura permis de libérer Sainte-Mère-Eglise, et de dégager la voie pour le débarquement par la mer.

De nombreux vestiges, monuments commémoratifs, musées, cimetières américains, bunkers ensablés et abris défensifs en friche, rappellent l’impressionnante Bataille de Normandie qui a signé la victoire des alliés.

Les Musées à visiter :

Le musée Airborne de Sainte-Mère-Eglise

Le musée du Débarquement de Utah Beach où des bombardiers sont exposés

Le musée à ciel ouvert qui offre un parcours en 11 sites sur 50km, à travers les lieux emblématiques de l’opération devant mener au port de Cherbourg

L’exposition La Ferme sous l’Occupation à la ferme-musée de Sainte-Mère-Eglise

Le Mémorial de la Liberté retrouvée, à un quart d’heure de la ville, avec notamment une rue reconstituée de la vie sous l’Occupation

Omaha la Sanglante (du fait de nombreuses pertes humaines) entre Vierville/mer et Port en Bessin

Le monument Les Braves, en mémoire des soldats tombés au combat, s’élève en lames de métal plantées dans le sable.

Rouen

Véritable ville-musée Rouen se découvre à travers ses ruelles pavées et son patrimoine unique.

Classée « Ville d’Art et d’Histoire », Rouen impressionne par les nombreuses traces de son passé médiéval, qui ne sont pas sans rappeler l’Histoire de France.

La Cathédrale Notre-Dame inspira à Monet sa série des Cathédrales.

Les maisons à pans de bois, l’abbatiale Saint-Ouen, le Palais de Justice, l’église Sainte-Jeanne D’Arc, la Cathédrale Notre-Dame, … Il faut aussi arpenter la rue du Gros Horloge, s’enfoncer dans les ruelles du Carré d’Or, délimité par la Place du Vieux-Marché et l’Église Saint-Maclou.

 La Cathédrale Notre-Dame

La Cathédrale de Rouen fait partie des grandes Cathédrales de France avec celles d’Amiens, Paris, Chartres, Reims et Bourges.

Située au cœur de la ville, la cathédrale Notre-Dame de Rouen est un monument où l’on peut lire toute l’évolution de l’art gothique.La façade représente un précieux témoignage de l’évolution de l’art gothique du milieu du XIIe siècle jusqu’au début du XVIe. La jolie tour lanterne a reçu au XIXe siècle une flèche en fonte qui s’élève à 151 mètres !

La Cathédrale abrite dans le déambulatoire quelques sépultures des anciens ducs de Normandie, telles celle de Rollon, le fondateur du duché et celle de Richard Cœur de Lion, qui aimait tant la ville et fit déposer son cœur dans la crypte après sa mort. Toute l’histoire du vitrail du XIIIe siècle à nos jours peut se lire à l’intérieur de l’église.

Le Gros-Horloge

Cet ensemble architectural est constitué d’un beffroi gothique, d’une arcade et d’un cadran Renaissance et d’une fontaine du XVIIIe siècle. Le beffroi abrite les cloches de la ville et l’un des plus anciens mécanismes d’horlogerie d’Europe qui a été en fonctionnement du XIVe siècle à 1928. À l’intérieur, la scénographie contemporaine du parcours dévoile l’envers du décor de ce monument exceptionnel dédié au temps : la salle des cadrans, les anciens appartements du gouverneur de l’horloge,le beffroi et le mécanisme du XIVe siècle, les premières cloches municipales ainsi qu’un panorama unique sur la ville.

Caen – la cité de Guillaume le Conquérant

Née d’une île fortifiée par les Normands au confluent de l’Orne et de l’Odon, Caen était la ville préférée de Guillaume le Conquérant qui y fit construire un château et deux abbayes : l’Abbaye-aux-Hommes et l’Abbaye-aux-Dames.

Le Mémorial de Caen est un musée situé à Caen consacré à l’histoire du XXᵉ siècle dont la thématique tout entière est tournée vers la fragilité de la paix mais c’est avant tout un musée d’histoire.

L’Abbaye-aux-Hommes

L’abbaye aux Hommes, ou abbaye Saint-Étienne de Caen, est une des deux grandes abbayes, avec l’abbaye aux Dames, fondées par Guillaume le Conquérant à Caen, en France. Elle s’élève à l’ouest du centre-ville ancien et donna le nom de Bourg-l’Abbé au quartier qui l’entoure.

Le Château de Caen

Le château de Caen est un ensemble fortifié du centre-ville ancien de Caen. Fondé vers 1060 par Guillaume le Conquérant, il connait de nombreux aménagements au fil des siècles. Avec 5,5 hectares, c’est l’un des plus grands châteaux d’Europe. Son enceinte contient aujourd’hui ;

– les vestiges du donjon, non ouverts au public ;

– le logis du gouverneur (actuel Musée de Normandie)

– le cavalier d’artillerie et les salles du Rempart (salles d’exposition du musée de

Normandie) ;

– le Musée des Beaux-Arts de Caen

– l’église Saint-Georges, centre d’accueil et d’interprétation ;

– la salle de l’Échiquier en référence à l’Échiquier de Normandie

– le jardin des simples, reconstitution d’un jardin médicinal du Moyen Âge.

– L’Église Saint-Pierre de Caen est l’une des principales églises du centre-ville ancien de Caen. Ce monument fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840.

Musée des Beaux-Arts

Le musée des Beaux-Arts de Caen est un musée situé à Caen. Fondé au début du XIXᵉ siècle, il est détruit en 1944 et reconstruit en 1971.

Aussi en Normandie

Le Mont Saint-Michel

Entre Normandie et Bretagne, le Mont, qui redevient une île en cas de forte marée, est incontournable pour son abbaye, ses restaurants, et surtout sa superbe vue sur la baie.

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Mont-Saint-Michel a la particularité d’être érigé sur un îlot rocheux, entouré d’une magnifique baie, théâtre des plus grandes marées d’Europe continentale.

Barfleur

Situé au nord-est de la Manche, Barfleur est l’un des plus jolis villages de France. Vous pourrez admirer un pittoresque port, un charmant petit centre-ville ainsi que visiter le phare de Gatteville. Après une fatigante montée de 365 marches, vous atteindrez le sommet du phare et vous pourrez admirer un magnifique panorama.

La gastronomie, vins et spiritueux

Plats traditionnels (souvent à base de crème fraiche de la région d’Isigny)

– Tous les fruits de mer et le traditionnel « plateau de Fruits de Mer »

– Les tripes à la mode de Caen

– L’andouille de vire

– L’escalope normande (à la crème)

– L’omelette de la mère Poulard

– Le Boudin Noir de Mortagne

 Fromages

– Le camembert,

– le pont-l’évêque,

– le livarot,

– le boursin

Desserts

– La teurgoule (riz au lait à la cannelle)

– Le sucre de Pomme

Boissons, vins et spiritueux

La Normandie est une terre réputée pour son cidre et son calvados, mais on y produit aussi du vin.

– Le cidre normand (doux/brut/bouché)

– Le calvados

– L’embuscade (cocktail à base de bière, de vin blanc et de calva à boire au pichet)

Restos insolites en Normandie

Cherbourg

À l’abordage moussaillons ! Dans une gare maritime transatlantique : Le Quai des Mers à Cherbourg (Manche).

Si vous avez envie de manger dans la structure unique d’une gare maritime, on vous conseille de mettre les voiles vers Cherbourg, et d’aller dîner au Quai des Mers. La baie vitrée vous offre une vue sur le port et la rade de Cherbourg avec les allées et venues des chalutiers et voiliers.

À l’Ouest ….rien de nouveau puisque nous sommes arrivés aux bords des Mers et Océan,. Pour continuer notre périple de la partie « au-dessus de la Loire » nous repartons vers l’Est du Nord de la France.

Nous descendons vers la Bretagne, pour traverser ensuite les Pays de Loire, la Bourgogne et la Franche Comté (en partie).

La Bretagne

La Bretagne, au même titre que la Normandie, est une région riche en Histoire et gastronomie d’où sont partis beaucoup des ancêtres québécois.

C’est dans cette région de France que les Celtes imposeront principalement leurs langue et coutumes.

Ville du littoral, on y retrouve des maisons à colombages, aux toits de chaume, dans un environnement où se côtoient des dunes battues par le vent, des falaises à pic qui se jettent dans l’océan, des estuaires servant de refuges aux poissons, mollusques ou oiseaux, des marais salants, des cordons de galets.

Brest

Brest ville portuaire, traversée par l’Aulne, avec sa base navale, son Musée National de la Marine.

Le Château de Brest est une forteresse médiévale de l’époque gallo-romaine, classée monument historique depuis le 21 mars 1923, qui abrite de nos jours le Musée national de la Marine.

Saint-Malo

Saint-Malo est une ville portuaire de Bretagne, fortifiée par de hauts murs en granite qui ceignent la vieille ville. Elle fut autrefois un bastion pour les corsaires (pirates approuvés par le roi).

– La cathédrale Saint-Vincent-de-Saragosse de Saint-Malo est une ancienne cathédrale catholique romaine dédiée à saint Vincent de Saragosse. Son architecture mélange les styles roman et gothique, lui vaut d’être classée monument historique de France

– La Demeure de Corsaire, à proximité, est une maison de corsaire datant du XVIIIe siècle. Elle sert à présent de musée, devenu monument historique au cœur des remparts de Saint-Malo.

Aussi à Saint-Malo

– Le Fort National est un bastion situé sur une île de Saint-Malo qui est accessible à marée basse. Le fort fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis mai 1906, son mur d’enceinte d’un classement en août 1913.

– Le Grand Bé est une île inhabitée de Saint-Malo située à l’embouchure de la Rance, au pied des remparts de Saint-Malo, où  Chateaubriand  est enterré. Elle devient presqu’île à marée basse et l’on peut ainsi y accéder à pied depuis la plage de Bon-Secours.

– Cézembre est une île côtière située en baie de Saint-Malo. D’une superficie de 18 hectares, elle est inhabitée, à l’exception d’un hôtel-restaurant ouvert durant la saison estivale.

À visiter sites insolites :

À Rothéneuf les rochers sculptés par l’Abbé Fouré

Vous admirerez le fruit du travail acharné et minutieux d’un prêtre du XIXe siècle. Sourd et muet, l’Abbé Fouret, qui avait choisi comme mode d’expression, de sculpter au moyen d’un marteau et d’un burin près de 300 œuvres sur des rochers de granit en bordure de plage.

De l’art brut en péril, face aux assauts de l’érosion et des visiteurs pas toujours bienveillants et respectueux.

Bistrots insolites :

À Saint-Malo, un zinc de folie

Jean-Jacques Samoy avait 12 ans. Il s’est promis qu’il reviendrait un jour. Promesse tenue. Depuis 19 ans, il est le patron du bar au nom interminable « Le café du coin d’en bas de la rue du bout de la ville d’en face du port-La Java ». Bienvenue dans son bistrot, moitié bar moitié brocante. « J’ai tout un réseau de brocanteurs à travers le monde. Ils m’appellent lorsqu’ils ont des pièces exceptionnelles« , explique le patron.

Un café d’exception au nom interminable

Son bar est l’un des plus anciens cafés de Saint-Malo, en activité depuis 1820. Aujourd’hui, le bistrot est devenu un joyeux bric à brac avec des affiches, des objets, des publicités. Tout ce spectacle se déroule sous les yeux de plus de 2 800 poupées. Et, pour que le magie opère, Jean-Jacques Samoy a sa petite recette :

« Pour qu’un bistrot fonctionne, il faut un bon con derrière le bar. Si tu as un bon con derrière, et un bon con devant, la magie prend. C’est de l’alchimie tout ça« . Le bistrot de Jean-Jacques Samoy a été élu parmi les 100 plus beaux bars de la planète.

Quimper (Kemper)

Une capitale d’art, d’histoire et de légende où vous visiterez :

– La Cathédrale Saint-Corentin, cathédrale gothique des 12e, 15e et 19e siècles

édifiée sur 3 siècles.

– Le quartier de Locmaria, berceau des faïenceries

– Le musée des Beaux-Arts

– Les Maisons à colombages de Quimper

Le vieux Quimper possède un patrimoine architectural riche avec de nombreuses maisons à colombages, la plus connue étant la maison des Cariatides, rue du Guéodet. Les maisons à colombages de Quimper qui font le charme du centre historique, datent en partie du XVè et XVIè siècles.

Rennes – Préfecture de la région Bretagne

Elle est reconnue pour ses maisons médiévales à colombages et son immense cathédrale.

– La cathédrale Saint-Pierre de Rennes est une cathédrale catholique romaine. De style classique, elle est l’une des neuf cathédrales historiques de Bretagne.

Le parc du Thabor, sur plus de 10 hectars,  dispose d’une roseraie et d’une volière, et dont la particularité est de mêler un jardin à la française, un jardin à l’anglaise et un important jardin botanique.

– Au sud de la Vilaine, le musée des Beaux-Arts expose des œuvres de Boticelli, Rubens et Picasso. Il est un musée d’art et d’archéologie français. Il a été constitué avec, pour fonds initial, les œuvres saisies lors des confiscations révolutionnaires effectuées en 1794 dans les édifices religieux et civils de la ville de Rennes.

– Le centre culturel des Champs Libres abrite le musée de Bretagne et l’espace des Sciences, doté d’un planétarium.

Il est un équipement de la communauté d’agglomération Rennes Métropole, regroupant deux entités de Rennes Métropole, Bibliothèque de Rennes Métropole et le musée de Bretagne, ainsi que deux associations, l’Espace des sciences et son planétarium et la Cantine numérique rennaise.

– Le parlement de Bretagne est l’assemblée constituée dès le XIIIᵉ siècle par les souverains ducs de Bretagne. Initialement sous le nom de « parlement général » il devient un parlement de l’Ancien Régime français créé — sous sa forme finale — en mars 1554 par un édit d’Henri II, à la demande des Bretons.

Vous pourrez également partir à l’aventure en suivant le fil de l’eau de la vallée de la Vilaine,  par des traversées poétiques, gourmandes ou artistiques, à pied, en bateau ou à vélo.

Aussi à voir en Bretagne :

À Rennes Maisons à pans-de-bois

Le pan-de-bois, un patrimoine emblématique.

De la fin du Moyen Age à la fin de l’Ancien Régime, de nombreuses maisons à pans-de-bois ont été construites en Bretagne, notamment à Rennes qui compte encore 286 maisons. Un patrimoine coloré à découvrir pendant votre visite du centre historique de la capitale de la Bretagne.

Village de chaumières de Kerascoët, situé à Névez

Un village datant du XVème siècle, où vous pourrez explorer les chaumières de Kerascoët, pour un voyage dans le temps

Ploumanac’h

En 2015, Ploumanac’h avait été ainsi sacré plus beau village de France et accessoirement plus beau village de Bretagne. Il faut dire qu’il ne manque pas de charme avec ses magnifiques rochers de granit rose dont les plus grands s’élèvent à 20 mètres et son port naturel protégé.

A voir aussi parmi les plus beaux villages de Bretagne : Le Faou, Locronan, Moncontour et Saint-Suliac.

Le Breton, une langue celtique

Comme les autres langues celtiques actuelles, le breton provient historiquement des îles britanniques. Il est également apparenté au gaulois, langue aujourd’hui éteinte qui se parlait au début de notre ère dans une bonne partie de l’Europe occidentale (Belgique, France, Suisse, Nord de l’Italie).

Le breton est une langue indo-européenne parlée depuis plus de 1500 ans. C’est une langue celtique spécifique à la Bretagne dont les premiers écrits remontent au 8ème siècle. Aujourd’hui, environ 200.000 personnes parlent le breton.

La gastronomie, vins et spiritueux

La Bretagne est une région française de pêche, mais également de l’élevage porcins et surtout des crêpes et galettes.

Plats traditionnels

Tous les produits de la mer, avec le traditionnel « plateau de fruits de mer »

les rillettes de poisson

– L’andouille de Guéméné

– Le Kig-ha-Farz

(le «pot au feu breton» car il est composé de plusieurs viandes et légumes)

– La Cotriade

(sorte de bouillabaisse bretonne, qui se compose de morceaux de poissons :rouget,

lieu jaune, dorade et congre, de moules de bouchot, de pommes de terre, d’ail et

d’échalotes.

Fromages

– Le Badennois

– La Tome bretonne de Baden

– Fromage de l’Abbaye de Timadeuc

– La Tome de Rhuys

– Le Merzer

– Le Petit Breton

Les insolites culinaires

– La Tome de la Mer aux trois algues de Roscoff

– La Perle Noire à l’encre de seiche bretonne

– Le Galet Céladon à la spiruline

– Le Ménhir

– Le Biquette de Breith

Desserts

– Les crêpes sucrées au caramel-beurre salé

– La galette ou crêpe traditionnelle au blé noir

– Le Kouign-Amann (pâte à pain, généreusement beurrée et sucrée puis pliée à la

manière d’une pâte feuilletée)

– Le Gâteau breton

– Le Far breton

– Le Caramel au beurre salé

Vins, boissons et spiritueux

– La Lambig (cidre)

– Le Chouchen (boisson liquoreuse alcoolisée à base de miel)

– Les vins bretons de la région Nantaise

Restos Insolites

Dans une école primaire : La Pause Récré – Berric (Morbihan)

À La Pause Récré, on renfile son cartable et on embarque son sac de billes. Dans une ambiance de tableaux noirs et de chaises d’écoliers, ce restau saura vous faire retourner immédiatement en CP. Pas d’inquiétude, on est loin du traumatisme de la cantine de notre enfance.

Les Pays de Loire

La région des Pays de Loire est située à l’ouest de la France et bordée par le golfe de Gascogne. Elle comprend une partie de la vallée de la Loire, renommée pour ses vignobles.

Régions qui semblent moins diversifiées dans sa gastronomies et ses vins.

Nantes

Préfecture, par son riche patrimoine architectural, en grande partie hérité des XVIIIe et XIXe siècles, a permis l’attribution du label : ville d’Art et d’Histoire.

L’image de la ville est la combinaison de ces différentes époques, symbolisées par le château des Ducs de Bretagbe, l’Île Feydeau, le passage Pommeraye et la Tour LU.

Aujourd’hui Nantes est une ville en constante évolution, et il est considéré que la vie à Nantes, sur tous les points, permet d’accéder à l’épanouissement total : culturel, sportif, professionnel ou encore familial.

À visiter :

– Le Château des Ducs de Bretagne, avec ses bâtiments du XVe au XVIIIe siècle,

héberge le Musée d’Histoire de Nantes. Le musée raconte l’histoire de la ville :

le château et la Bretagne ducale, l’activité portuaire et l’histoire industrielle, les deux

guerres mondiales.

– Le Château des ducs de Bretagne propose également de nombreuses expositions

temporaires, dont certaines proviennent de célèbres musées étrangers.

La gastronomie nantaise

– Le canard nantais ou canard de Challans

– Le lard nantais

– La mâche nantaise (salade)

– Le berlingot (bonbon)

– Le curé nantais (fromage)

– Le gâteau nantais (genre baba au rhum)

– Les bottereaux (beignets)

– Le petit beurre

Vins

– Le muscadet

Aussi à lieux insolites à Nantes

Dans une ancienne usine Frenchy : Le Lieu Unique à Nantes

L’ancienne biscuiterie Lefèvre-Utile (LU) accueille aujourd’hui un centre culturel atypique. Dans la partie restaurant, murs bruts et câbles apparents témoignent du passé industriel du lieu. On en profite pour visiter cette institution nantaise à l’origine d’un biscuit très frenchy : le petit beurre LU !

Le Mans.. La ville des Rillettes

À visiter:

– La Cathédrale Saint Julien est  le symbole du diocèse et de l’évêché du Mans où

siège l’évêque de la ville. Elle est l’un des plus grands édifices de l’époque gothique-

romane de France et un cas unique dans l’Ouest.

– La Cité Plantagenêt, le vieux Mans,  est le centre médiéval historique de la ville du

Mans anciennement Vindunum.

– Le musée de Tessé est le musée des beaux-arts de la ville du Mans.

– Le Circuit automobile appelé « les 24 Heures du mans », en forme longue circuit dit

aussi « circuit de la Sarthe », situé au sud de la ville du Mans et sur la commune de

Mulsanne.

– Le Musée Automobile nommé : Musée des 24 Heures, est un musée français situé près de l’entrée principale du Circuit des 24 Heures, au Mans.

La gastronomie, vins et spiritueux du Mans

Spécialités

– La Rillette du Mans

– La Marmite Sarthoise (poulet/lapin/jambon/légumes)

– Le Sablé (biscuit)

Vins

– Le Jasnières

– Le Coteaux-du-Loir

Saumur –  la ville du cheval

Saumur est particulièrement connue pour son École de Cavalerie, son château et ses vins.

– Le château de Saumur (un des Châteaux de la Loire) s’élève au confluent de la Loire

et du Thouet. Il est classé monument historique depuis le 2 novembre 1964.

– Le château de Brézé, est un château du XVIᵉ siècle situé sur la commune éponyme

– Le château de Montsoreau est un château français de style gothique et Renaissance

situé dans le Val de Loire

– Le musée des Blindés de Saumur ou musée des Blindés Général-Estienne est un

musée de véhicules blindés de 1917.  La collection de chars et de véhicules du

musée regroupe aujourd’hui 800 engins dont près de 200 en complet état de marche.

On y trouve ainsi les matériels blindés les plus significatifs des principaux pays

industriels : France, Etats-Unis, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Suède, pays de

l’ex-Union-Soviétique, Portugal, Israël, Brésil, etc…

– Le Musée du Champignon, « Le monde des champignons sauvages et cultivés »

Un lieu de vie au milieu des caves, un site troglodytique remarquable.

– Le Musée de la cavalerie

Le musée de « tradition » et d’histoire de la cavalerie française, des troupes montées

du XVème siècle à l’arme blindée du XXème

Situé en plein cœur de la cité de Saumur, le musée de la cavalerie est déployé sur

1400 m² dans les anciennes écuries du Cadre Noir. À travers un parcours

chronologique, le Musée retrace cinq siècles d’histoire militaire de la France, depuis

les troupes à cheval de l’ancienne monarchie jusqu’au au développement du char

moderne au XXIe siècle.

L’École de Cavalerie a pour mission actuelle d’instruire tous les cadres (Officiers et Sous-officiers) des unités blindées de l’armée de terre, au combat blindé et de

reconnaissance.

La gastronomie, vins et spiritueux de Saumur

Plats traditionnels

– La Gouline (tourte)

– Les Rillauds (petits morceaux de poitrine de porc maigre cuit dans la graisse)

– Le cul de veau à l’angevine

– La fricassée de poularde

Aussi du Poisson :

– Le brochet ou sandre, que l’on prépare au beurre blanc, à la crème fraîche ou à l’oseille.

– L’anguille se déguste en bouilleture, sorte de matelote mouillée au vin et accommodée de champignons de Paris émincés.

Fromages

Une grande variété de fromages de chèvres et brebis

Desserts

– Le Crêmet d’Anjou(fruits rouges à base de crème fraîche fouettée et de blancs

d’œufs battus en neige)

– Le soufflé au Cointreau & le Plantagenêt (avec la liqueur aux écorces d’oranges)

– Le pâté aux prunes

– Les bottereaux (beignets)

Vins et spiritueux

Les vins de Saumur sont issu d’un terroir de multiples facettes : rouge, blanc et rosé :

– Le Cabernet

– le Chardonnay

– le Pineau

– Le Rosé d’Anjou

– Le Saumur Rosé

– Le Crémant de Loire

– Le Saumur brut

–  Rhum blanc

– etc…

Aussi visites insolites  en Pays de Loire

En Sarthe, amoureux d’histoire et de vieilles pierres, Michel Alteirac restaure depuis plus de 40 ans un hameau entier déserté.

Enseignes de boutiques, dortoirs, bars : il met un point d’honneur pour que tout soit d’origine, et ainsi redonner vie au passé.

Il cherchait un coin tranquille au milieu de la campagne sarthoise. Un endroit au calme pour profiter de la nature. Aujourd’hui, Michel Alteirac est propriétaire d’un village tout entier. Les maisons datent du XVe siècle, les toits ont gardé leur charme d’antan et les rues sont décorées d’enseignes d’époque. Ici, une boulangerie, là un restaurant. Tout a commencé il y a 45 ans : « Ça, c’était une grange avec de la paille, ça, c’était une écurie pour les petits animaux, et ça, c’était une maison », explique Michel Alteirac en pointant l’un des bâtiments du hameau du doigt ; « Il a fallu tout faire ».

Un travail « sans fin »

Dans ce hameau, il ne reste alors que deux habitants. Pour éviter les voisins bruyants, Michel Alteirac rachète deux maisons, puis trois. En tout, 14 bâtisses qu’il remet en état, pierre après pierre, en gardant l’aspect d’origine. Il a travaillé avec tous les artisans du coin : « J’ai fait appel à tous les talents. Menuisier, charpentier, plombier, électricien, et ça continue parce que c’est sans fin. » À l’intérieur, cet ancien traducteur à l’ONU a décoré selon sa fantaisie, avec des objets trouvés en voyage.

À Angers dans une ancienne chapelle : le K9

L’ancienne Auberge angevine s’est aujourd’hui transformée en un lieu unique en son genre. Installé dans l’ancienne Chapelle des Servantes du très Saint Sacrement d’Angers, le K9 est un bar-restaurant abracadabrant et même boîte de nuit pour les noctambules qui voudraient faire la fête dans un décor époustouflant.

À Cossé-le-Vivien le musée Robert Tatin, l’artiste qui se disait « inclassable »

Après avoir sillonné le monde, l’artiste Robert Tatin, rentre en Mayenne, sa terre natale, pour y construire sa « maison des champs ».

Ce sera l’œuvre de sa vie, une œuvre monumentale, ancrée dans la nature, un « pont entre l’Orient et l’Occident ». Tout un univers onirique vous attend pour vous transporter : l’allée des Géants et ses 19 statues monumentales, la maison, elle-même une œuvre d’art, transformée en musée, le jardin des Méditations, le Dragon…

Le Centre Val de Loire

Le Centre Val de Loire, entre forêts et vignobles.

La région Centre Val-de-Loire est une terre riche et fertile traversée par la Beauce, la Touraine, le Berry, les forêts d’Orléans et de Sologne

Elle correspond à la vallée de la Loire où l’on trouve de nombreux châteaux nommés :

« Les Châteaux de la Loire ».

– Château de Chambord.

Le château de Chambord, avec ses 365 cheminées et son escalier révolutionnaire, est le plus grand des Châteaux de la Loire, construit au cœur du plus grand parc forestier clos d’Europe.

– Château de Chenonceau (ou le Château des Dames)

Le château de Chenonceau, est entouré d’eau avec sa célèbre galerie à deux étages qui domine le Cher est l’un des fleurons de l’architecture du Val de Loire

Château d’Amboise.

– Le château d’Amboise surplombe la Loire à Amboise. Avant d’être rattaché à la couronne en 1434, le château appartenait, depuis plus de quatre siècles, à la puissante famille d’Amboise.

– Château d’Azay-le-Rideau.

– Le château d’Azay-le-Rideau est bâti sur une île au milieu de l’Indre sous le patronage de François Ier. Subtile alliance de traditions françaises et de décors innovants venus d’Italie, il est une icône du nouvel art de bâtir du Val-de-Loire au XVIème siècle.  Son parc paysager, conçu dans la seconde moitié du XIXe siècle, lui offre un véritable écrin naturel.
En 1905, l’Etat devient propriétaire du château d’Azay-le-Rideau. Ses propriétaires successifs ont contribué à en faire le joyau architectural le plus harmonieux du Val-de-Loire.

De janvier 2015 à juin 2017, le monument a bénéficié d’un important programme de restauration, entrepris par le Centre des monuments nationaux.

– Le Château de Cheverny.

Le château de Cheverny est un château de la Loire français situé en Sologne, sur la commune de Cheverny, dans le département de Loir-et-Cher et la région Centre-Val de Loire. C’est l’un des châteaux de la Loire les plus fréquentés avec ceux de Blois et de Chambord, voisins.

– Le Château de Valençay.

– Le Château de Blois.

– Etc…

Orléans

Orléans est la capitale de la région Centre-Val de Loire. Elle est située sur les rives de la Loire, dans le centre-nord de la France. Jeanne d’Arc a délivré la ville du siège des Anglais en 1429, événement célébré par un festival annuel. Une reconstitution de la maison dans laquelle elle a séjourné durant la bataille, la maison de Jeanne d’Arc, présente des expositions multimédias retraçant sa vie.

– La cathédrale Sainte-Croix est une cathédrale catholique romaine de type gothique située à Orléans dans le département du Loiret et la région Centre-Val de Loire. Elle est le siège épiscopal du diocèse d’Orléans. La cathédrale est dédiée à la Sainte Croix.

– La Maison dite de Jeanne d’Arc à Orléans

– Le Parc floral de la Source est un jardin français situé au Sud de la Loire, dans le quartier

de La Source à Orléans.

Gien et sa faïencerie

– La Faïencerie de Gien est une entreprise de fabrication de faïence fine située dans la région Centre-Val de Loire. Parmi les nombreuses faïenceries nées au XIXᵉ siècle, la Faïencerie de Gien est l’une des plus renommées et la plus importante d’Europe.

– Le Musée de la Faïence fut fondé en 1821 dans un ancien couvent, avec œuvres d’art et aperçu de la fabrication.

– Le château de Gien, actuel, a été construit à la fin du XIVᵉ siècle, à partir d’une forteresse plus ancienne. Le monument appartient aux châteaux de la Loire et héberge un musée de la chasse, qui possède le label : Musée de France.

La gastronomie, vins et spiritueux

Les viandes et charcuteries : une spécificité du terroir du Centre Val de Loire

Perdrix, faisans et sangliers peuplent les forêts de la région et sont à l’origine de plats typiques.

Plats traditionnels

– Le canard à la tourangelle

– Le salmis de perdreau

– La faisane au chou

– Les côtelettes de chevreuil aux girolles

– La Géline de Touraine, petite poule noire de race ancienne qui fait partie intégrante du patrimoine gastronomique tourangeau depuis 1913.

Du côté des charcuteries :

– Le pâté de sanglier

– Landouille de Vouvray

Les rillons (petits morceaux de poitrines de porc maigres, épicés, rissolés et confits

dans la graisse)

– Les rillettes de Tours

Le pâté de Chartres, un pâté en croûte garni de petit gibier, de foie gras et de truffes

pour les plus nantis.

Et surtout ne pas rater les truffes du Val de Loire

Fromages

Dont la spécialité est : le fromage de chèvres :

– le Crottin de Chavignol

– Le Sainte Maure

– Le Valençay

Desserts

– la Tarte Tatin

– Le Pithiviers

Vins et spiritueux

– Pinot Noir

– Sauvignon

– Sancerre

– Quincy

– Reuilly

– Saint-Pourçain

– Côte-roannaise

– Côte-du-Forez

– Cointreau

– Poire d’Olivet

– Eaux de vie diverses

La végétation en Centre-Val de Loire

La région Centre-Val de Loire, est en première place pour la production de chêne en France

Avec une grande diversité de paysages, avec de grands massifs forestiers et des plaines cultivées, elle se hisse à la 6e place des régions les plus boisées de France.

La Sologne, région naturelle et forestière, qui s’étend sur trois départements que sont le Cher, le Loiret et le Loir-et-Cher est aussi territoire de chasse. Elle abrite un grand nombre d’animaux dont les cerfs, les chevreuils, les sangliers et autres faisans

Aussi lieux insolites en pays de Centre du Val de Loire

Lavardin

Situé au bord du Loir, Lavardin est un très vieux village qui existait déjà au temps des Gaulois sous le doux nom de Labricinum.

Comptant 199 habitants, ce petit village de France abrite une pittoresque église : l’Eglise Saint Genest,  ainsi qu’un impressionnant château en ruines.

Prenez le temps de vous promener dans le vieux centre du village, vous y découvrirez des trésors insoupçonnés au détour d’une ruelle.

Saint-Martin d’Abbat, le village aux 200 boîtes aux lettres

Quoi de plus banal qu’une boîte aux lettres ?

Fort de ce constat, les habitants de Saint-Martin d’Abbat ont décidé de prouver le contraire en personnalisant leur boîte. Poétiques, élaborées, sophistiquées, élégantes, sportives, ces boîtes partagent toutes désormais d’être originales voire même carrément saugrenues !

Cela s’appelle le « letter box art » !

Et si vous en faisiez autant pour la plus grande joie de votre facteur et des passants ?

La Bourgogne et Franche-Comté

La Bourgogne est une région historique du centre-est de la France, réputée pour ses vins.

Le nombre de villes, sites et parcs naturels à visiter est impressionnant.

Aussi, comme je ne pourrai tous les présenter, je vous recommande de vous aider d’internet ou de guides du voyage, pour les découvrir et faire vos choix de parcours.

La Région Bourgogne-Franche-Comté a la chance d’héberger trois Parcs Naturels Régionaux, où la préservation de la biodiversité et des ressources est un enjeu capital: Haut-Jura, Morvan et Ballon des Vosges.

– Le Parc Naturel du Haut-Jura frontalier avec la Suisse, est à cheval sur les deux régions de Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes (départements de l’Ain, du Doubs et du Jura).

Il est situé en zone de moyenne montagne, et se caractérise par sa géologie (Jura plissé), par ses paysages marqués par la forêt, l’eau, les tourbières et une mosaïque de milieux ouverts (prairies, pelouses sèches, pré-bois), par son histoire et ses savoir-faire entre industrie, artisanat et agriculture.

– Le Parc Naturel Régional du Morvan est un parc situé dans le massif du Morvan, au cœur de la région Bourgogne-Franche-Comté.

– Le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosgesest un parc naturel régional qui se situe au carrefour entre les anciennes régions d’Alsace, de Lorraine et de Franche-Comté.

La région est traversée par un réseau de canaux et parsemée de châteaux majestueux, dont certains ont été transformés en hôtels de luxe.

Dijon, la capitale célèbre pour sa moutarde, abrite l’imposant palais des ducs, où le musée des Beaux-Arts a été établi en 1787.

Sites et monuments à découvrir entre Beaune et Dijon :

– Les Hospices de Beaune ou Hôtel-Dieu de Beaune est un Hôtel-Dieu  de style gothique flamboyant avec toiture en tuile vernissée de Bourgogne, fondé au XVᵉ siècle par le chancelier des ducs de Bourgogne Nicolas Rolin et son épouse Guigone de Salins, à Beaune en Bourgogne.

– Le Château de Pommard est un château du XVIIIᵉ siècle. Le domaine comprend un clos « Château de Pommard » de 20 hectares, des jardins à la française ainsi qu’un musée de la vigne et du vin à quelques kilomètres de Beaune sur la Route des Grands Crus du vignoble de Bourgogne à Pommard en Côte-d’Or.

– L’Abbaye de Fontenay est une abbaye cistercienne fondée en 1119 sur la commune française de Marmagne. Elle est située à la confluence de la combe Saint-Bernard et de la vallée du ruisseau de Fontenay

– Le Palais des Ducs et des États de Bourgogne à Dijon est un ensemble architectural comprenant plusieurs parties imbriquées : la plus ancienne est le palais ducal des XIVᵉ siècle

– Le Musée des Beaux-Arts de Dijon est l’un des plus importants et l’un des plus anciens musées de France. Situé au cœur de la ville, il occupe l’ancien palais ducal, siège au XVᵉ siècle de l’État Bourguignon

– Le Canal de Bourgogne est une voie d’eau à petit gabarit longue de 242 km, qui relie le bassin de la Seine avec le bassin du Rhône.

– L’abbaye de Cluny est une abbaye bénédictine

– Le Château du Clos de Vougeot est un château des XIIᵉ siècle et XVIᵉ siècle, de style art cistercien et Renaissance. Il va du vignoble de Bourgogne, au milieu du prestigieux Clos-Vougeot à Vougeot, sur la route des Grands Crus reliant Dijon et Beaune en Côte-d’Or en Bourgogne-Franche-Comté.

– La Basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay est une ancienne abbatiale française établie à Vézelay. Haut lieu de la chrétienté au Moyen Âge, Vézelay est un lieu de pèlerinage important sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

– La Cathédrale Saint-Bénigne de Dijon est une église orientée de style gothique du XIIIᵉ siècle située dans le centre sauvegardé de Dijon. L’édifice est dédié à saint Bénigne de Dijon.

– L’Église Notre-Dame de Dijon, considérée comme un chef-d’œuvre d’architecture gothique du XIIIᵉ siècle, est située au cœur des 97 hectares du secteur sauvegardé de Dijon, inscrit depuis le 4 juillet 2015 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La gastronomie, vins et spiritueux

Spécialités :

– La Moutarde

– Le Cassis

– Le Pain d’Épices

– La Truffe de Bourgogne

Plats traditionnels

– Les Escargots

– La Potée comtoise

– Le Poulet de Bresse aux Morilles

– Richelieu de Morteau au Comté

– Le Pochouse (poisson)

– L’andouillette de Chablis

– La Croûte aux Morilles

Fromages

– L’Époisses

– La Cancoillotte.

– Le Comté

– Le Mont-d’or

– Le Morbier

Desserts

– La Griottine

– Le Gâteau de Ménage

– La Galette Comtoise

– La Crêpes fourrées aux griottes de Fougerolles, crème glacée au Kirsch

– La Tarte aux Myrtilles

Vins et spiritueux

– Le Pinot Noir,

– Le Chardonnay,

– Le Chablis

– Le Beaujolais

– Le Vin Jaune

– Le Vin du Jura

– Les Bières de Noël

– Le Kirsch de Fougerolles

– L’Absinthe

Aussi en Bourgogne à visiter lieux insolites :

Le Château de Guédelon

Assister à l’édification d’un château fort du XIIIe siècle, tel est le spectacle qui vous attend en forêt de Guédelon, en Bourgogne.

Au cœur d’une ancienne carrière, des passionnés ont entrepris de construire un château fort en utilisant les techniques et les matériaux qui avaient cours au Moyen Âge, en se passant totalement des moyens modernes ! Un chantier colossal, sans tractopelle, sans grue, sans bétonneuse ou niveleuse.

Nous voici arrivés à la fin de la première partie de ce voyage de découverte de la France.

Certes tout n’a pas été montré, ni raconté, mais si vous suivez ce circuit vous aurez une belle connaissance de la France au-dessus de la Loire.

J’ai volontairement évité la Région « Ile de France » puisque les sites principaux sont à Paris, et que cela fit l’objet de ma première invitation au voyage.

Je vous dis à bientôt, avec la seconde partie de la découverte de cet hexagone, qu’est la France!