Elizabeth Ifrah et Gilles Lamoureux, copropriétaires du RONA de la Promenade Wellington, sont les personnalités d’affaires de juin du Réseau Affaires Verdun (RAV).

 

Plaisir, clientèle et inventaire

Par Robert Leduc

Ce n’est pas sans raison que Gilles Lamoureux et Elizabeth Ifrah, copropriétaires de la quincaillerie RONA de la Promenade Wellington, ont été choisis personnalités d’affaires du mois de juin du Réseau Affaires Verdun (RAV). Leur commerce a pris au cours des derniers mois de l’ampleur, de la grandeur, de la hauteur et de la valeur.

À 65 ans, le jovial Gilles Lamoureux a toujours un goût insatiable pour la quincaillerie. Il a débuté avec son père, sur le Plateau Mont-Royal, en 1967, dans une institution encore bien vivante aujourd’hui, la quincaillerie Delorimier,  devenue propriété de son fils, faisant en sorte de perpétuer l’entreprise familiale pour une troisième génération.

Au cours de sa longue carrière de commerçant, M. Lamoureux a été propriétaire de 14 quincailleries, dont quatre RONA L’Entrepôt, notamment à Laval, qu’il a toutes vendues pour se concentrer sur une seule, celle de Verdun. Et cela à la suite de l’achat, en 1992, de l’ancien magasin Pascal, sur la rue Wellington, où le commerce loge toujours.

Originaire du Maroc, Elizabeth Ifrah, ex-conjointe de Gilles Lamoureux, avec qui il a gardé un excellent lien, est devenue son inséparable associée. Elle a été propriétaire d’une boutique de robes de mariée durant 20 ans sur la rue Saint-Hubert, à Montréal. La dame a vraiment le commerce et la vente dans le sang, cela se sent, s’entend haut et fort.

 

Passion et plaisir

«La quincaillerie, c’est ma passion, ma fierté, mon terrain de jeu, lance Elizabeth. Gilles et moi, on a la même vision, on s’amuse et on s’investit sans compter les heures. On trouve notre plaisir à donner du service, et nos clients et clientes nous le rendent bien».

Aujourd’hui, le commerce verdunois a une superficie de 30 000 pieds carrés, répartis sur trois étages, et compte une trentaine d’employés qui vont toujours au devant d’une clientèle grandissante pour assurer le meilleur service: la priorité numéro un des deux propriétaires. «On y trouve de tout et il y a beaucoup de choix», dit fièrement Elizabeth.

L’inventaire du RONA de la Promenade Wellington est d’ailleurs passé au cours des deux dernières années de 600 000$ à 2 000 000$, déployé au travers de 18 000 produits; et, précisons-le, le chiffre d’affaires a doublé, à la grande satisfaction des patrons.

Gilles et Elizabeth croient énormément en Verdun. Ils aiment le «quartier populaire» qui définit bien, selon eux, l’arrondissement montréalais. En cours de conversation, on comprend aussi que les deux personnalités d’affaires, honorées en ce mois de juin, ont encore des projets d’investissement pour continuer de faire grandir leur entreprise locale.