Notre existence comme la nature a ses saisons. Au printemps, la vie éclate dans les arbres et les fleurs s’épanouissent. On aime la saison estivale, jour après jour avec ses longues journées ensoleillées et l’abondance de fruits et de légumes frais.
Les feuilles qui changent de couleur à l’automne nous rappellent à quel point la vie est belle. Par cette symphonie de couleurs, les nuits refroidissent et la brise de l’hiver nous annonce que la vie s’éteindra un tout petit peu. Nous sommes chanceux d’avoir ces petits rappels, ils nous aident à apprécier chaque moment de notre vie.

Vivez chaque saison qui passe!

Au Québec comme partout ailleurs dans le monde, les repas partagés en famille ou entre amis constituent un moment privilégié pour favoriser le plaisir des sens. Le goût, les couleurs, les textures, les odeurs stimulent la mémoire et donnent lieu à la naissance d’échanges particulièrement positifs. Pour les personnes âgées pour qui les expériences sensorielles sont de plus en plus limitées, la simple dégustation d’un repas « d’antan », avec des membres de leur famille ou des amis pourraient leur permettre une expérience sensorielle stimulante puisque, tout comme pour la musique, la mémoire du goût s’avère être très résistante à l’oubli.

La mémoire du goût se construit socialement par l’environnement et le mode de vie. Elle se fonde sur une histoire familiale elle-même forgée par des pratiques religieuses, culturelles, culinaires, culturales. Or, à une époque de mondialisation et en raison du vieillissement de notre population, la mémoire du goût et les expériences sensorielles qui y sont naturellement associées tendent à se restreindre au sein des résidences de personnes âgées. En raison des aspects pratiques de l’uniformisation de la palette des goûts formatés par les géants des produits agroalimentaires, nos aînés sont presque totalement privés du plaisir quotidien suscité par la prise d’un repas constitué des aliments qui ravissent leur palais.

Tandis que les après-midi d’automne se rafraîchissent, pourquoi ne pas prendre un peu de votre temps pour cuisiner le plat favori de grand-maman ou la soupe réconfortante de grand-papa ? En plus de pouvoir perpétuer une culture culinaire familiale, il y a fort à parier que vos aînés seront ravis de vous accueillir et de déguster avec vous un de leur bon souvenir épicurien.

N’hésitez pas à déguster ce bon repas dans un atmosphère chaleureux rappelant le bon vieux temps. Ajoutez quelques éléments décoratifs à votre tablée, choisissez une belle musique d’ambiance et illuminez la pièce d’un bel éclairage. Grâce à vos attentions, les personnes qui vous sont chères nourriront ainsi tous leurs sens et rempliront leurs coeurs d’une joie intarissable. 

https://serviceshuma.com/